BLOG

iPad : La Tablette fait-elle Loi ?

Geek  •   7 années

Voici comme prévu une analyse à (semi) froid de l’iPad.

Pour tout vous dire, ce post était déjà prévu depuis quelques temps, sachant que je me pose beaucoup de questions sur le form factor tablette / ebook et que bon, j’avais récolté pas mal de fuites (avérées) depuis quelques jours, ce qui m’avait alors lancé dans ce post.

ipad_hero_20100127

L’intérêt n’est ici pas tant de défendre ou descendre la dernière création de la Pomme, que d’analyser son impact sur nos usages technologiques, tant Apple touche aujourd’hui tout le monde : même si vous ne possédez aucun produit Apple, l’influence de cette compagnie en terme de contenant comme de contenu a lourdement influencé les produits des autres marques que vous utilisez.

Ne vous trompez donc pas : ce post nous concerne tous.

…………………………

nb1 : je n’ai pas encore vu l’iPad en vrai, Apple devrait probablement inviter les journalistes à la tester sous peu. La plupart des considérations suivantes sont donc théoriques et non empiriques. Et je sais que le Wow Effect chez Apple est toujours très puissant.
nb2 : ce post sera sûrement mis à jour à mesure des liens, commentaires et lectures.
nb3 : le premier qui trolle, je l’envoie ad patrès dans un forum

…………………………

//LA MULTIPLICATION DES ECRANS

C’est le rôle premier de cet appareil : en segmentant le marché, Apple et ses compères suivent une démarche logique d’élargissement de cible et de synergies contenu / contenant, mais cette dernière va entraîner des choix de configuration d’écrans chez le consommateur. Tablette et desktop ? Smartphone et Laptop ? Soyons honnêtes : les geeks qui auront les trois seront largement minoritaires, le grand public fera un choix plus drastique, même si l’histoire conso/techno a toujours été dans le sens de la multiplication des écrans. 2nde télé, 2nd ordinateur, puis une télé dans chaque pièce aujourd’hui.

Aujourd’hui, Apple propose en terme d’écrans un éventail très serré:

  • 1,8 pouces (iPod)
  • 3,5 pouces (iPhone /i Pod Touch)
  • 9,7 pouces (iPad)
  • 13, 15, 17 pouces (MacBook / Pro)
  • 21 et 27 pouces (iMac)

Je vous épargne les moniteurs séparés et les cas Mini et Pro qui a mon avis, n’ont qu’un avenir marginal dans une compagnie qui se définit désormais comme une “Mobile Device Company”.

On le voit plus haut, l’Ipad semble combler la dernière niche d’écran, pour enfin permettre à Apple de proposer une gamme complète et continue d’offre. Pourtant, le rôle et la nécessité de ce segment ne sont pas clairement démontrés.

…………………………

//iPAD vs iPOD
Depuis des années, on a compris que l’iPod n’était pas un simple lecteur mp3, mais bien un terminal personnel. Sinon pourquoi ne s’est-il pas appelé iTunes ? Dès les premiers jeux et l’apparition du carnet d’adresse en 2002, on sentait alors que l’iPod pouvait, devait dépasser sa condition purement musicale et l’on a vite (et longuement) fantasmé sur un device Apple à tout faire.

Ces fantasmes d’appareil unique se sont finalement incarnées en 2007 dans l’iPhone et l’iPod Touch et avec le recul, ces derniers auraient dû s’appeler iPod : des terminaux de votre ordinateur. L‘iPad incarne aussi logiquement le fantasme que nous avions pour l’iPod il y a quelques années. Or, Apple déclare que l’iPad permet de faire tant de choses mieux que les iPhone/iPod, passons-les en revue :

apple-ipad-1

  1. Web : yep – Incontestablement. L’écran (10″) et la résolution (1024×768) passent les critères critiques minimum pour naviguer correctement et on le sait depuis l’iPhone : le tactile apporte un confort et une flexibilité que n’ont pas les autres interfaces, notamment pour le scroll horizontal ou le zoom intelligent. Apparemment, l’iPad offre un gain supplémentaire en rapidité de chargement.
  2. Email : mouais – Je suis moins d’accord. Symboliquement, l’iPad représente pourtant l’évolution même par rapport à l’iPhone : la colonne de navigation de gauche représente l’affichage global de ce dernier ! Nous sommes donc en présence d’une interface idéale. Reste le problème du clavier, toujours aussi limitatif, j’en parle plus longuement plus bas.
  3. Photos : yep – Très bien, rien à dire.
  4. Vidéos : mouais – Au delà de l’énorme chiantise qu’est l’importation de vidéos au format Apple, leproblème de la vidéo sera surtout ergonomique. Comme je l’avais dit pour la PSP, personne ne peut tenir son écran 2 heures durant pour regarder un film. Une sitcom tout au plus, Youtube sans soucis. D’où l’entrée en scène de multiples supports pour maintenir la tablette en bonne position. Je pense qu’un Netbook reste bien plus flexible (vous ne me croirez pas, mais il peut lire un fichier divx sans conversion, dingue) et plus stable une fois posé sur une tablette de siège d’avion.
  5. Musique : nope – De ce côté, l’iPad est un pas en arrière. Car on ne l’utilisera jamais comme un baladeur, il est simplement trop gros. Encore une fois, le test ultime est celui de la poche et seul l’iPhone/iPod Touch le passent. D’un autre côté, l’iPad est très limité par sa capacité : 64Go max, non extensibles, auxquels on enlèvera quelques Go d’OS et autres fioritures. Et enfin, il faudra stocker photos, mails, films etc. Question musique, l’iPad n’apporte rien, et retire même à la notion de “musique en liberté”.
  6. Games : nope – Le bât blesse ici : l’iPad n’offre rien d’autre qu’un plus grand écran. A moins qu’il ne cartonne au point de créer un second marché distinct, les développeurs vont tous émuler en plus hautes résolution (et à un tarif supérieur ?) leurs jeux au format iPhone. D’un pur point de vue game design, l’iPad n’offre rien et castre même, de par son absence de caméra, utilisée dans certains jeux. Et je me demande si tout le monde a envie de gigoter un truc encore plus gros qu’une DSi LL, déjà marketée en France comme une “console portable de vieux de salon”. Update : interview très intéressante de développeurs de jeux iPhone via BB. Merci Speedyop !
  7. Livres : mouais – Les gens ne lisent plus“, avait prophétisé l’ami Jobs il y a 2 ans, presque jour pour jour. Et le voici finalement à embarquer dans le train en marche du libre électronique avec un device et un store. Evidemment, le progrès par rapport à un iPhone est évident, mais je pense qu’une vraie solution dédiée à base d’E-Ink reste supérieure, pour la simple et bonne raison que la source première de fatigue visuelle en lecture provient du retro-éclairage des écrans. D’un point de vue technologique, je m’inquiète guère pour les vrais eBooks. La puissance de frappe de l’iBooksstore sera la vraie inconnue de l’équation.

apple-ipad-3

…………………………

//iPAD’ERGONOMIE POTABLE ?

Le point essentiel pour moi. La structure de la tablette en fait un outil de consommation de contenu idéal. La surface tactile de grande taille permet enfin des menus contextuels et des colonnes multiples, sans oublier la visualisation plus confortable de médias.

La tablette est cependant un outil de production mal adapté.

Produire des images, déjà, on oublie. La vanne est facile, mais on a l’impression que l’iPad a poussé le mimétisme avec l’iPod Touch tellement loin qu’il en a lui même oublié d’embarquer une caméra. Un énorme point noir pour moi sûrement déjà dans la ToDo d’Apple

L’autre forme de production importante, c’est l’écriture. Et là, ça coince. Car les yeux et les mains sont deux partie du corps nécessitant des angles différents. Pour exagérer, la vue naturelle demande une surface verticale, les mains une surface horizontale. D’où un duo écran/clavier désolidarisé depuis toujours.

Les films comme Minority Report nous ont tous fait fantasmer, mais dans la réalité, ces interfaces sont anti-ergonomiques au possible. Vous arriveriez à mouliner vos bras à la verticale pour bouger des fenêtres et trier des fichiers durant ne serait-ce qu’une demie heure ?

minority-report-ui-29787-20090331-3

La tablette pose un problème analogue : ça à l’air évident au premier abord mais ça se complique à l’usage. Les mains et les avant bras ont besoin d’être posés sur un support à l’horizontale (ou légèrement inclinés). Les yeux ont besoin de regarder globalement en face d’eux, à la verticale.

C’est pour cela que taper au clavier avec une tablette est anti-ergonomique : les deux choses se déroulent sur le même plan.

Il faudrait des images pour mieux expliquer le problème, mais imaginez que vous êtes couchés dans votre canapé avec un iPad : si la tablette est posée sur vos genoux pour taper, vous serez complètement courbé en avant pour être face à l’écran et voir ainsi ce que vous tapez.
Si vous êtes couché et que la tablette est appuyée sur vos cuisses à la verticale, vos poignets se retrouveront dans la pire position possible : pliés vers le haut. Syndrome du Canal Carpien, here we go.

Reste la solution des claviers supplémentaires, mais la philosophie même de la Tablette (un pur écran) se trouve alors complètement trahie et caduque. Le remède à ce casse-tête ergonomique pourrait résider dans ce classique proverbe : Véronique, une (main) qui la tient, l’autre qui… L’utilise.

apple-ipad-5

Mais en fait, non. A terme, la main qui tient l’appareil fatigue et l’autre tapote plus prudemment et moins naturellement pour essayer de limiter cette fatigue. Si vous avez déjà eu affaire à ce genre de produit, vous comprendrez ce que je veux dire : comme lorsque l’on cherche en vain le sommeil, on change sans cesse de position. Résultat, on n’est jamais vraiment en position d’utiliser pleinement le clavier.

Ce n’est pas très ergonomique et j’ai l’impression que le carter d’écran, un peu trop épais pour être vraiment joli, sert finalement à poser le pouce qui enserre la tablette, sans toucher la surface tactile.

La question s’était résolue avec les smartphones, car la taille de leur écrans a invité à un nouveau type d’ergonomie de clavier : les pouces. Dans cette position, on tient son appareil tout en tapotant. Aucun besoin de support donc et la légèreté de ces appareils permet de les orienter à l’envie, vers les yeux par exemple. Les premiers Tablet PC avaient compris cette contrainte – et évidemment, s’étaient gaufrés dessus.

4iThumbs-helps-type-faster-on-iPhone-screen-450x300Les pouces sont l’avenir du clavier vraiment nomade.

…………………………

//HARDWARE : R.A.S

Le bilan est ici très bon. Le choix d’une dalle IPS+LED est vraiment excellent pour tout ce qui est angles de vision et rémanence, données importantes pour l’ADN de l’iPad, entre utilisation conviviale et fluidité hors paire de son interface (voir les nombreuses vidéos de Hands-On). Evidemment, on aurait tous aimé voir un écran Pixel Qi atterrir dedans, mais que voulez-vous.
Le processeur maison semble également se tenir dans le haut du panier face aux Tegras et Atom, les premiers retours sur la rapidité de la machine sont unanimes. L’acquisition de PA Semi prouve ainsi sa pertinence – et la volonté d’Apple de s’affranchir de ses gentils partenaires.
Une fois de plus, Apple approche le sans-faute. Pas vraiment de surprises ici, mais une confirmation de l’excellence de la marque dans le domaine du design industriel.

Evidemment, les griefs traditionnellement attachés à la marque (pas de connectique standard, pas de port carte mémoire, pas d’accès à la batterie) sont toujours de rigueur. Apple, c’est beau et ça reste en famille.

Et sur une note plus personnelle, je le trouve un peu pataud : le carter noir très épais (quand celui des iPhones est très fin sur le côté pour accentuer la taille de l’écran) et le format 4:3 au lieu du 16:10 ne forment pas une silhouette harmonieuse ou affinée.

…………………………

//DU CHIEN FOU A LA PART DU LION
Regardez l’effet principale utilisé lors de cet event : le gros boom massif.

apple-ipad-2“BOOM.”

C’est un changement d’attitude et de positionnement de la part d’Apple qui crie clairement : “nous sommes leaders, nous pesons lourd“. On passe d’une communication du challenger, du trublion, à celle du leader symbolique et effectif. Ce n’est pas tant de l’arrogance maison, mais un constat depuis le début de la décennie :
L’histoire à montré comment Apple a eu le talent de créer et de s’accaparer des marchés qui existaient déjà. Ce n’est pas une critique, mais un vrai compliment. Feront-ils de même avec l’iPad ?

  1. Le MP3 : premier lecteur arrivé en 1998, l’iPod arrivé en 2001, va redéfinir un marché bordélique avec ses armes : design, éco-système, contenu.
  2. Le Smartphone : un marché né dans les années 90 (1996 pour les Communicators de Nokia), a attendu 2007 et l’annonce de l’iPhone pour vraiment exploser hors des sphères techno/pro.
  3. La tablette : supportée par Bill Gates depuis des années et une fois encore, multiples tentatives, émergence localisée des livres électroniques et autres PMPs… Et on a l’impression que c’est Apple qui crée un nouveau marché.

Cette Keynote montre qu’Apple décide désormais de la naissance d’un marché. Avec plus de réussite que certains.

…………………………

LA TABLETTE FAIT-ELLE LOI ?

Au final, l’iPad n’est pas une révolution, c’est même un objet très conservateur, complètement intégré dans la philosophie Apple régnante depuis quelques années : design, choix hardware, ergo… L’iPad représente un héritage logique des vraies révolutions de la firme : iPhone OS, Unibody etc. Il n’y a pas vraiment de créativité ici, juste beaucoup d’application à élargir une gamme.

L’iPad sera-t-elle un succès ? Je n’en suis pas sûr. Dans le marché de la tablette, sûrement. C’est un produit solide qui jouit surtout de l’incroyable aura de la Pomme auprès d’un public grandissant. Mais c’est à propos du marché de la tablette que j’ai un doute.
C’est un concept qui touche au fantasme (l’écran pur et omnipotent) mais qui, dans la pratique, entraîne bien des contraintes ergonomiques.

Sachant que le smartphone reste un objet incontournable de par ses deux spécificités (communication et encombrement), et que le laptop pur et dur (clavier, puissance) reste également le choix naturel comme “base” de contenu et production, il faut maintenant se demander si les consommateurs auront vraiment envie ou besoin d’un 3e device qui n’offre pas tant une alternative qu’un affinement de certains usages.

Oui, la tablette offre des mieux, mais contrairement à ses deux “cousines”, rien de décisif : limitée en mobilité, limitée en production. Nous verrons comment, ou si les fabricants créeront des besoins et des attentes à la mesure de ce nouveau format, mais pour moment, le slide de Jobs semble avoir une nouvelle signification : le cul entre deux chaises.

apple-ipad-4

Depuis des années, j’ai été un grand défenseur du device mobile unique : le Smartphone. La guerre de l’époque opposait les pro smartphone aux pro PDA+téléphone. J’ai l’impression que la Tablette incarne aujourd’hui leur philosophie d’attribuer certains usages à plusieurs appareils. Et l’on sait ce qu’il est advenu de cette approche.

Annoncée comme une révolution logique, l’iPad va, dans son actuelle configuration devenir une niche sympathique et facultative dans nos usages numériques.

Des réactions ?

  • Maïa

    Et donc toi tu parles de device, fourbe anglophone.

  • http://thebestplace.fr LeReilly

    J’espère que ça sera le beau plantage qui remettra apple en place et les forcera à réfléchir un peu.

    Perso j’ai un gros smartphone et un petit netbook. A partir là, une tablette, je ne vois pas trop l’intérêt.
    Et tu as oublié de mentionner que chez Apple, une puce 3g coûte 130$ (epic foutage de gueule).

  • http://har0ld.com/playground harold

    C’est pour cette question d’écriture que je pense que c’est pas top pour le web non plus: le web, c’est pas seulement de la lecture, c’est de l’interactivité à commencer par ce commentaire que je tape en regardant droit, après avoir lu un article.

    Pas de stylet pour la création graphique, pas de caméra.. Rien de spé pour les jeux…

  • Pingback: Un gros iPhone 10″ | DW19HT()

  • DirtyYo

    Je trouve par contre que ca pourrait être un outil génial pour faire des présentations clients. pas besoin d’un laptop encombrant, léger, fluide… dommage que la sortie HDMI n’existe pas sur l’iPad, mais complétement futile et non nécessaire aux posesseurs de laptop+PDAPhone mais bon… ca reste tentant… le pouvoir d’apple et de l’envie… hmm

  • http://www.ayearinasia.net Ln

    (hehe, newbie power par ici, mon premier comment :P)

    Je partage tout à fait cette analyse, et le même scepticisme que dans la conclusion. Enfin (?) un avis un peu “calme” sur le sujet, j’ai l’impression d’avoir passé ma journée à écouter des gens gueuler et troller dans tous les sens ^.^

  • http://giz404.freecontrib.org/ Guillaume

    @Harold : à mon avis, si ça prend son essor, y’aura tout un écosystème d’accessoires qui va être développé, comme ça a pu être le cas pour l’iPod ou l’iPhone par ex.

  • http://mysurf.wordpress.com/ olivier

    Et quid du Flash player ? Même topo que sur iPhone/iPod ? Déjà l’iPod Touch sans ce player est une chienlit pour la navigation web…

  • raz

    Heureux détenteur d’un Macbook pro ainsi que d’un iPhone, j’ai été très impressionné par le design de la tablette, un “need” égoïste a même surgi. Après réflexion, je ne pense pas acquérir l’iPad tout simplement parce que je ne sais pas ce que je pourrai en faire. L’iPhone et le Macbook étant suffisamment complémentaire pour mon usage (Programmation, retouche photo, gestion de mes différents médias, frime à la cafet’ de ma fac.) Le format de l’iPad est aussi un inconvénient, plus encombrant qu’un Kindle et pas forcément plus utile…
    Ceci dit, sur le papier ça reste un beau bébé. J’attends de pouvoir lui tâter le cuissot lorsque celui-ci sera disponible en essai à l’Apple Store de ma ville.

    Beau retour sinon :)

  • http://www.tibo-etc.com TiBo

    Le putain de génie va être celui qui va sortir une application domestique tout-en-un pour contrôler chauffage, volets, stores, lumières, télévision, etc… Hop, ça et un petit socle, et c’est le futur à la maison. THE écran qu’on check le matin pour les news, qu’on utilise pour la météo, la liste des courses automatique, and so on.

  • http://www.monsieurlam.com Lâm

    Et donc toi tu parles de vice, fourbe kinky.

  • Tpcforever

    Pour le processeur, c’est le Snapdragon d’ARM (made in Apple) mais c’est la même architecture et même puissance.

    Du coup le Nexus à la même puissance que l’iPad, bien sur y’a la proco graphique qui change la donne mais bon…

    Et un dernier truc qui me chagrine c’est le monotâche !!

  • http://www.monsieurlam.com Lâm

    Tibo : Ca relève plus de la domotique que d’un software et là, c’est une jungle.

    Mais même si tout était paré pour, en quoi l’iPad ferait mieux que l’iPod ?

  • http://www.boiteanico.fr/ nicobbg

    J’ai vraiment l’impression que le monde de la technologie va vers l’emprisonnement global des masses non renseignés (les gens ne sont pas des moutons, ils ne sont tout simplement pas au courant) à coup de marketing ultra lourd.

    Heureusement il y a encore une minorité de personnes qui pensent “libre” mais sont obligés de se radicaliser pour lutter contre tous les verrous que l’on nous impose à coup de marteau de pub.

    Merci à Richard Stallman et la FSF pour leur investissement.

  • http://www.thespha.fr Spha

    Hop, hop, on ne chôme pas quant aux memes !
    http://www.youtube.com/watch?v=lQnT0zp8Ya4

    La remarque sur les lolcats, mouarf :)

  • http://www.fran6art.com Francis

    J’avais envie d’écrire un article là-dessus mais tu l’as fait mieux que j’aurais fait, alors je saisis la balle au bond déjà pour te féliciter pour la qualité de cet article. J’ai lu une vingtaine de posts à ce sujet-là depuis hier soir et c’est un des premiers qui en valent le coup…

    Je rejoins donc entièrement ton point de vue. Je pense que ce sera une niche intéressante. Au début, je me suis dit que ça ne m’apporterais rien un iPad. Et puis, depuis ce matin, je me rends compte que je me retrouve dans des situations ou son utilisation serait intéressante: genre, quand je me retrouve sans mon MBP et que mon iPhone est trop petit pour pouvoir surfer ou écrire des notes ou articles.

    Alors, vient la question qui est de savoir si on va pouvoir écrire avec cette bête… J’avoue que je ne sais pas trop pour le moment. Je demande à essayer avant de me prononcer. Je pense que c’est jouable…

    Un truc qui pour moi serait intéressant comme utilisation c’est le soir, peinard sur mon sofa, quand ma fille est couchée et que je peux tranquillement surfer, checker mes flux RSS, mes emails, rédiger quelques trucs sympa pour mes blogs et que je peux certes déjà faire avec mon ordi mais que je trouvais plus convivial avec une tablette. Idem pour lire des livres, magazines ou encore visionner un film. Je pense que ça peut être un très bon outil d’intérieur.

    Maintenant, il manque pas mal de trucs. Mais ce qui me fait toujours marrer ce sont ceux qui viennent pleurer parce qu’il n’y a pas de Flash par exemple ou qu’on va être obligés d’utiliser iTunes… Je me demande à chaque fois où ils étaient depuis 2001. C’est la politique d’Apple, je ne vois pas pourquoi ça changerait. Et on entends encore les mêmes commentaires qu’à la sortie de l’iPod/iTunes ou de l’iPhone, “ça ne va pas marcher, les gens ne vont pas vouloir être bloqués par tous ces DRM et compagnie”. Résultat ? 250 000 000 d’iPods vendus et je ne sais combien de millions d’iPhones vendus. C’est comme ça, pourquoi changeraient-ils une politique qui marche ???

    Autre truc intéressant, c’est qu’avec l’iPhone, Apple a mis la barre très très haut. Depuis 3 ans, ils ont tué la technologie dans le monde des smartphones et aujourd’hui la concurrence tente désespérément de rattraper son retard, aussi bien en hardware que software. Difficile donc de présenter un autre produit révolutionnaire 3 ans plus tard !! iPad est juste dans la continuité de ce que fait Apple.

    Et Apple ne fait pas que des succès. Rappelons que l’iPod a fait un flop au départ, que le Mac Mini n’a jamais vraiment marché, tout comme le MacBook Air et idem pour l’Apple TV, pour ne citer que ceux là.

    Enfin, l’iPhone première génération n’était pas exempt de défauts et Apple a su, en partie, faire évoluer son produit. Je suis convaincu que la tablette, si elle marche commercialement, èvoluera également.

    Maintenant, Apple s’attaque ici à un besoin qui n’existe pas vraiment, donc on va bien voir comment réagit le public. Je pense que pas mal de monde va se trouver un nouveau besoin, mais que ça restera somme toute assez confidentiel. Et encore là, c’est le marché américain qui va dicter la voix ! ;-)

    Désolé pour le LOONNNGGG commentaire !! ;-)

  • http://www.ouinon.net Christophe D.

    Heu l’autre, y copie ! Quel a été le premier terrien à évoquer le fantasme Minority Report, le préjudice du manque de clavier et l’anti-ergonomie des tablettes ? C’était moi, et ce dès 1972, oui monsieur ! ;-)

    Tout ça pour écrire que je suis bien d’accord avec toi. Sauf peut être pour l’e-ink. Malgré l’argument marketing des constructeurs de readers, je ne suis pas sûr que le LCD renvoie plus de lumière que le e-paper, à tester (j’ai en tête de faire un test pour voir si un écran LCD renvoie vraiment plus de luminosité que la réverbération de la lumière sur une feuille de papier, lorsqu’on lit à l’extérieur, à l’ombre, par exemple). Dans tous les cas, à propos de la lecture longue sur support numérique, je pense qu’il s’agit plus d’un question d’ergonomie objet (un clavier est encombrant au lit) que d’une question d’écran.

  • http://blog.pierrebozon.com Garret

    Je suis impatient de voir la machine IRL pour me faire un avis sur le confort de lecture/écriture

    P.S: oublies pas de me répondre pour ce soir ;)

  • Jeronimo

    Très bien résumé.

    Cela me fait penser au Newton (http://www.aventure-apple.com/flops/newton.html)
    ou au Cube

    Voir plus récemment à l’AppleTV. De bons produits mais qui ne se vendront pas.

    A mon avis la donne aurait été carrément différent si un véritable système d’exploitation était prévu.
    On serait passé alors d’un outil de consommation à une surface de contrôle de production, par exemple. Peut être en V2
    Mais même dans ce cas, le marché est faible.

    Quoi qu’il en soit, Apple n’a pas révolutionné un objet ni un marché.

    Tout le monde aujourd’hui à un ordi portable, et beaucoup de gens un smartphone
    alors un iPhone taille A4, a quoi bon ?

  • Pingback: La Feuille » Archive du blog » iTruc : le livre est un contenu comme un autre()

  • JJ

    Je trouve que c’est un très bel objet que je serai ravi de tester, mais je n’en aurai clairement aucun intérêt dans mon utilisation quotidienne : ni pour la musique, ni pour la vidéo, son gabarit n’entrera pas dans ma sacoche, etc.
    A la limite ça pourrait remplacer un agenda papier, mais je n’en utilise pas non plus.
    Bref, la tablette depuis son existence ne m’a jamais plus attiré que ça. Et là, même si c’est beau et que c’est Apple, ça ne m’excite pas plus que ça.
    Et je n’aborde même pas la question du prix et du 3G/non 3G.

  • http://www.ouinon.net Christophe D.

    Argh, je me suis planté dans mon précédent commentaire (#16) Évidemment, un écran LCD renvoie plus de lumière qu’un écran qui n’est pas rétro éclairé, c’est évident mais je voulais surtout comparer par rapport à la réverbération de la lumière sur une feuille de papier (cf. « je ne suis pas sûr que le LCD renvoie plus de lumière que le e-paper, à tester »). Pardon pour ce commentaire de précision.

  • mikomatic

    Oui je suis d’accord avec toi, je sais pas si ce marché va exploser, l’avenir le dira, mais je pense que même comme lecteur de contenu ils ont commis des fautes difficiles à avaler.

    Pas de port USB? ça me semble rédhibitoire. S’il faut passer par la quincaillerie itunes pour se regarder la série qu’on vient de récupérer vite fait…

    De même ça aurait été un putain de saut en avant pour la vidéophonie par exemple, mais pas de caméra…. Du coup ça ressemble à un gros ipod qu’on ne peut emmener nulle part (ça semble plus destiné à reste chez soi). Et comme EReader effectivement, ça me semble difficile de lire plusieurs heures avec une luminosité à te donner des coups de soleil.

    Je vois bien les possibilités qu’offre le produit (et c’est encourageant), mais pas pour ceux qui possèdent déjà un smart-phone et un laptop (comme moi).

    (Et je crois que je viens de paraphraser tout ton article, du coup je me rend utile et je file un image qui m’as fait loler, –> http://www.aboyandhiscomputer.com/2204.html )

  • http://www.pockyworld.com pocky

    Perso j’achète avec pour simple but de pouvoir via l’iPad combler tous ses moments de productivité (ou non) pendant lesquels je n’ai pas envie d’utiliser mon macbook pro, mon iPhone ou un simple bloc-note.

    Laissez-moi rêver : iPad + Apple Remote Desktop = Super combo pour le mec dans son canapé

  • Darsch

    Petite faute à incontesablement manque le ‘t’ sinon
    bel article

  • http://www.pierre-vincent.com Pierre

    Assis derrière mon bureau, tranquillement, L’Ikeyboard connecté à l’Idock sur lequel mon Itab sert d’écran. Je termine ma lecture de mail, et je file en réunion. Je pars avec mon Itab seul sous le bras (déconnection hot-plug évidement). Arrivé là-bas, le Air-port to Slideshow (en développement d’ici quelques année) permet de connecter directement l’Itab au projecteur.
    Présentation d’un autre genre, je passe d’une diapo à l’autre d’un tap sur l’écran. Une faute à corriger ? En avant le clavier virtuel, ou le I-lazer keyboard en projection led sur le bureau assure l’interface pour la saisie. Mieux, la reconnaissance vocale (performante par contre) rend le clavier inutile).
    Fin de réunion, je file jusqu’au train. Lis mes livres et mes journaux, j’en profite pour faire un coucou via webcam à ma femme qui m’attends (oui, la v2 disposera d’une webcam of course), discuter du diner, recevoir la liste de course.
    A la maison, l’Ipad gère les volets, le chauffage, le frigo, la lessive. Il sert de petit écran de pilotage pour le home-cinéma, d’interface pour le média-center.

    J’attends de voir, mais je pense qu’on doit pouvoir lui trouver une utilité certaine à ce bel objet.

  • http://Snae.0fees.net Snae

    Le produit est jolie, vraiment intéressant à première vue, on a envie de le prendre en main et jouer avec pour voir ce qu’il donne, mais pas vraiment de l’acheter.

    L’offre ne répond à aucune demande, et je doute que l’Ipad soit suffisamment intéressant pour créer la demande.

  • http://low.je/ lowje

    “outube sans soucis” Pqe ya du flash sur l’iPad ? Hahaha =)

    @nicobbg : oui, sans RMS (ou équivalent), je sais pas où on en serait…

  • http://www.monsieurlam.com Lâm

    En fait, le type de lumière renvoyé par un retroéclairage et par reflexion est totalement différent. Si tu as testé des écrans LCD et des Ebooks côté à côté, la sensation est totalement différente.

    lowje : pas besoin de flash pour youtube. H.264 et HTML5 sont avalisés depuis longtemps pour le premier, récemment pour le second.

  • Namaste

    dommage qu’ils aient pas planché (jeux de mot arf arf arf) sur un concept comme le courier de microsoft, l’idée d’un carnet a croquis tactile etait plus sympa je trouve…

  • MonsieurMit

    Moi je mise tout simplement le netbook tactile, rabatable en tablet. J’ai craqué prématurément sur le T91MT d’asus parce que je ne supportais plus itunes et je voyais venir l’ipad comme un gros iphone. Et je suis vraiment content du compromis : Un netbook classique en nomade ou sur son canap’ et qui passe en tablet pour surfer aux chiottes. Je dis Alleluiah tout simplement.

  • http://www.playgrounds.fr TOY

    Voila maintenant on attend les Apple-suceurs-fanboys-no matter what qui vont venir nous souler …

  • http://www.ederntal.com Ederntal

    Lâm je suis d’accord avec la plupart de tes constats mais avec une conclusion un poil plus positive !
    Et surtout tu ne parles pas de son prix très agressif : moins cher qu’un iPhone 3GS nu !!!

    Ce n’est pas un produit de production, mais de toute façon, comme tu le dis, une tablette n’est PAS pratique pour cela, alors pourquoi râler sur ce point… C’est toujours mieux d’avoir un SUPER-ipod touch plutôt qu’un SOUS-macbook inutilisable !

    Regarder un film entier dans le train est impossible sur l’écran 3″ de l’iPhone et un macbook n’a pas que des avantages par rapport à cet iTab : poids, taille, prix, clef 3G en plus, autonomie…

    Pour des gens qui ne travaillent sur leurs ordinateurs portables peuvent très bien prendre cet appareil au lieu d’un netbook (beaucoup moins pratique, avec un écran plus petit et pas beaucoup moins cher) ou qu’un macbook…

    C’est un produit différent, je ne sais pas si cela se vendra mais technologiquement ce produit à bien sa place car c’est un excellent compromis sur de nombreux points… (je ne comprends juste pas cette absence de webcam, wtf !!!)

    Et puis il ne fallait pas pour Apple tuer les super ventes de macbook avec un objets à 450 euros !

    Reste quelques points d’interrogations :
    – Qualité d’affichage des appli iPhone en plein écran
    – Nombre d’applications dédiés à l’iPad et comment vont elles se concurrencer avec celles pour iPhone
    – les livres numériques seront-ils pratique à lire (mais est-ce un marché porteur ?)

    Si l’iTab fait un flop cela peux faire très très mal à Apple !

    Ps : Pas de Flash, c’est vraiment pas un mal si Apple réussi à nous faire oublier cette technologie poussive…

  • Alexis

    Mille fois d’accord comme souvent !
    Alors que le sujet et pas simple ! :-)

  • http://www.ederntal.com Ederntal

    Ps : j’ai hâte de tester labyrinthe 2 sur cet iTab :)

  • http://www.ouinon.net Christophe D.

    À Lâm #28 :

    Oui, en fait j’avais fait une erreur de rédaction, corrigée en #21. C’est surtout la comparaison au LCD/papier qui m’intéresse (papier auquel jamais personne n’a jamais trouvé à redire, avec un super contraste des lettres et tout et tout). Le papier renvoie bien la lumière alors qu’un écran e-ink doit plutôt l’absorber au delà d’un certain seuil, pour éviter les reflets parasites. Pour être franc, j’ai déjà fait un premier test rapide tout à l’heure vers 16 h 30, via les mesures de mon D200 : l’écran LCD d’un iMac renvoie effectivement deux fois plus de lumière qu’une feuille de papier lue dehors. Mais il faisait gris et j’aimerais tester avec une luminosité solaire plus moyenne avant d’en avoir le cœur net car je pense que l’écart entre réverbération papier à la (vraie) lumière du jour et LCD ne doit pas être si important que ça.

    Dans tous les cas, il sera intéressant de voir la réaction des early adopters de l’iPad sur la lecture de livres. Car jusqu’ici, à cause de machines formellement inadaptées (clavier des portables chiants au lit et bureau peu confortable pour la lecture), on a finalement eu assez peu d’avis sur la question. On a surtout entendu les vendeurs de readers nous dire que l’e-paper c’est génial mais finalement, on ne sait pas grand chose de la lecture longue sur LCD (si ce n’est que des dizaines de millions de personnes passent 8 heures par jours devant leurs écrans à lire et à écrire sans problème).

  • http://www.flickr.com/photos/monsieurzenein/ Monsieurzenein

    D’accord avec DirtyYo (5) et Pierre (25). Je vois plutôt cette tablette se retrouver chez les professionnels. Présentation produit, ect, … Je ne sais pas vous, mais il m’arrive encore de voir des commerciaux dans les supermarchés avec leurs bon gros laptop en bandouillere en train de vérifier l’emplacement des produits et leurs prix dans les rayons ! Ici , avec les applications adéquat , l’Ipad a sa place.
    Beaucoup de monde trouve l’annonce décevante.Moi aussi,un peu, même si le produit ne m’intéresse pas particulièrement, je n’en aurais aucune utilité. J’étais juste curieux de voir ce qu’Apple allait sortir.
    Mais je ne sais pas, j’ai comme l’impression qu’il cache quelque chose…

  • Sam

    Il est vrai que la tablette est jolie, relativement révolutionnaire comparativement à ce qu’il se fait déjà, mais à mon avis le problème majeur auquel va devoir faire face Apple est le marché visé.

    En ce lançant dans le marché de la téléphonie et des smartphones le succès était déjà quasiment acquis si le produit proposé était bien conçu et innovateur au point de vue industriel et software, ce que l’iPhone est incontestablement. Pari réussi donc.

    Mais franchement dites-moi qui va avoir les moyens d’acheter une tablette avec option 3G alors qu’il faut déjà payer le forfait Internet + Mobile ? Surtout qu’en France les prix risquent d’être bien plus élevés que les 29.99$ promis par AT&T pour de l’illimité. Hormis pour le côté gadget tout droit sorti des meilleurs films de science fiction, quelqu’un qui possède déjà un ordinateur portable (Mac ou non, cela n’a pas d’importance) et un smartphone va-t-il investir dans une tablette ? De mon point de vue le marché est tout de même assez clos, surtout à ce tarif et la tablette ne concernerait donc qu’une poignée d’individus, alors que l’iPhone lui, en étant en grande partie subventionné par les opérateurs s’ouvre d’amblé un marché colossal.

    Je leur fais confiance du point de vue des études de marché préalables etc. mais le lancement d’une tablette ne serait-il pas trop précoce (j’aurai plus vu ça dans 2-3 ans) ?

  • http://www.benoitburgener.com LeBen

    Je crois bien que tu as réussi à écrire mot pour mot mon avis sur le sujet.

  • http://mysurf.wordpress.com/ olivier

    Franchement, l’objet est sympa et il aura sans doute ses utilisateurs. Dont moi certainement. Une prez Keynote en clientèle pourrait devenir beaucoup plus “interactive” avec mes auditeurs par exemple. Le fait d’avoir dans mon iPad le best of de ma bibliothèque ? Hmmmm. J’imagine que de nombreux usages alternatifs au iPod (limité) et au MBP (sur-puissant) vont émerger, que ce soit dans l’univers pro ou privé. Et c’est bien l’usage (ou son potentiel) qui poussera la créativité des devs à créer des apps alternatives, totalement nouvelles. De bonnes choses en perspectives je pense…
    En ce qui concerne Flash, la question n’est pas tant de savoir si Apple va ouvrir ou non ses PF à Flash (on à déjà la réponse). L’accès à leurs PF Ajax me va très bien. Idem pour le streaming qui offre des solutions alternatives. En revanche, Apple n’est pas seul sur terre et les interfaces Flash sont nombreuses. Il faut avouer que voir apparaître régulièrement un cube bleu en lieu et place d’un service est vite gonflant. A ce que je sache, j’ai pu installer un plugin sur l’ensemble de mes machines Apple… (hors iPod Touch). La question est donc de savoir, pour un mobile connecté comme le iPad, ce qui va se passer en mode navigation intensive…

  • http://www.monsieurlam.com Lâm

    Une chose m’excite et me fait peur : les exercices de futurologie se trompent souvent (cf. l’iPod et son succès non immédiat) donc on peut clairement imaginer que l’on n’a encore rien imaginé.

    D’un autre côté, les exercices de futurologie sont souvent surexcités à la sortie d’un nouveau produit. Et là, je cale.

  • EmMa

    Orange a du souci à se faire : Apple a sorti son Tabbee.

  • http://www.ederntal.com Ederntal

    Il y a aussi les gens plus tout jeune, comme ma maman, pour qui l’écran de l’iphone est bien trop petit (aussi bien pour le GPS, les mails, internet) mais qui a toujours voulu en avoir un.

    Du coup elle va se précipiter sur cet iTab + abonnement 3G

    D’ailleurs personne ne dis qu’il y a un GPS sur la version 3G, et qu’il est absent sur la version wifi !

  • bob

    l’influence de cette compagnie en terme de contenant comme de contenu a lourdement influencé les produits des autres marques que vous utilisez.

    quelle bétise ma foi…

  • http://www.monsieurlam.com Lâm

    Ah, enfin un commentaire constructif :))

  • http://www.fubiz.net Fubiz

    Ca se passe où la commande groupée pour mars ? :)

  • http://www.journalordinaire.fr Francois

    Moise aurait approuvé ton titre.

    Sinon, ils vont peut être développer une appli Motus qui déchire l’iPad.

  • http://qnd.tumblr.com speedyop

    pour les jeux, les developpeurs ne sont pas du même avis que toi
    http://www.boingboing.net/2010/01/28/what-do-indie-gaming.html

    imagine tous les jeux ‘enfin’ originaux du wiiware sur ipad
    http://www.boingboing.net/2010/01/28/what-do-indie-gaming.html

  • hey_ghis

    La réaction des geeks est assez négative (pour une fois l’adage inutile donc indispensable ne s’applique pas ^^), la cible d’Apple se déplace peut-être vers le “casual” avec une utilisation moins intensive pour du surf d’appoint.

    L’application ibooks m’intéresse beaucoup (et pour la presse aussi) mais est-ce qu’il va concurrencer les ebooks genre Kindle? J’espère (bataille des prix) mais je doute (l’e-ink c’est ce qu’il se fait de mieux pour ne pas fatiguer les yeux – si on les ferme pendant les changements de page)

    Billet intéressant sinon, agréable à lire et avec des détails que j’avais loupé (les zooms dans les slides :) )

  • http://alvdaz.fr Daz

    Cahier de texte du 21° siecle. Nuff said.

  • http://www.flickr.com/photos/r_m_x Rém(i)

    Au chiottes ça peut-être utile et comme la pomme à tendance à me filer la chiasse…

  • Claf

    A mon avis, ils visent 2 cibles :
    > les + de 40ans, couch potatoes qui se la joueront solo avec leur écran perso quand les autres seront accaparés par la marmaille ou le conjoint.
    > les kids casuals qui veulent du fun sans se prendre la tête à apprendre comment fonctionne une bécane

    En fait, il s’agit d’un parfait robinet à contenu pré-mâché et une belle cash machine :
    les quadras ne regarderont pas à craquer quelques euros sur IBook-Tunes (Dites adieu à la Fnac au fait) pour lire-écouter de la zique, ou mater un film dans leur coin et les mômes vont télécharger de l’app à la con et du Zac Efron sur youtube en veux tu en voilà (j’imagine déjà la scène :” oui, tu as le droit d’utiliser le Pad mais pas l’ordinateur de Papa-Maman)

    Et, dans quelques années, cette jeune génération se moquera de nos laptops et de nos claviers physique, pour n’utiliser que ce type d’outil pour surfer, réviser et faire sa bureautique. Comme nous avant, dans le canapé.

    On parie un paquet de Granola ?

  • http://twitter.com/tartopome Kinnem

    Je comprends pas comment les gens peuvent comparer l’ipad à un macbook ou tout autre ordinateur.
    L’ipad ne possède pas de port USB. De mon point de vue, c’est un défaut qui risque d’être extrêmement génant au quotidien. Je sais pas tu veux relire un doc du boulot un peu plus tard ou mater une vidéo que t’a sur sur ton ordi principal… Ben tu fais comment pour transférer tout ca sur l’ipad ?!

  • Namaste

    MODE MADAME IRMA ON : “toutes facon dans le futur y’aura plus d’ecran…, une petite tasse de thé?”

  • MERILETFOU

    “Dans le marché de la tablette, sûrement. C’est un produit solide qui jouit surtout de l’incroyable aura de la Pomme auprès d’un public grandissant. Mais c’est à propos du marché de la tablette que j’ai un doute.”
    no comprendo

    ipad sucks

  • http://gregfromparis.fr greg

    comment toi tu peux laisser passer un “de par” dans ton texte ? Là je dis non !!!

  • http://www.twitter.com/eacute eacute

    J’ai exactement le même ressenti que toi vis à vis de ce produit “entre deux chaises”.

    Etant également défenseur du mobile à tout faire, je me demande si cet iPad trouverait sa place entre mon MB Pro que je trimballe facilement et mon N900 (qui sait clairement tout faire avec une dalle plsu que raisonnable).

    Mis à part la facilité de lecture des pages web et PDF… je ne vois pas aujourd’hui d’autres avantages (en ce qui me concerne).

  • http://www.re9i5.com/ Régis

    Ce produit est là pour concurrencer les NetBook(s), et il présente bien assez d’avantages : prix, batterie (10h), applications, display (fullscreen), livres, magazines en ligne,… bon, ok, pas d’appareil photo.

    Maintenant, je suis curieux de savoir ce que vont proposer nos opérateurs (AT&T propose l’illimitée à 30$ par mois).

    Et quels seront les jeux proposés, surtout? Parce que sans flash, sur lequel une bonne partie de l’offre repose, ça va être compliqué (sauf pour des extensions “grands formats” des jeux existants sur l’iPhone)

  • http://www.followmedia.fr Follow Media

    Pour moi, le seul vrai aspect qui apportera de la valeur à ce produit, sera le développement logiciel.

    En clair, seules les applis estampillées iPad valoriseront l’utilisabilité de ce produit dans tes contextes précis. Ex : iWork iPad qui est un modèle d’intégration by Apple.

    De plus, cela est clairement affiché dans les headlines des pubs made by Apple : On ne valorise plus le hardware, mais le software.

    En ouvrant la porte aux développeurs via le SDK sorti hier, Apple s’assure un cartonnage des ventes sous couvert de l’appli X révolutionnaire.

    C’est pour moi là qu’ils ont tout compris, en entrant dans un process “tout par l’appli” instauré par iTunes, iPhoto… on s’affranchit progressivement de la considération même de notre archaïque Finder. On est pleinement dans l’ère du “all-inside-app”, le fichier produit par l’user devenant interne à l’appli.

    Les temps changent, les habitudes aussi.

  • pg

    Ah quelqu’un qui a mis des mots sur des idées dont j’avais la flemme de sortir!

    Pour moi ayant PDA et pc portable, cette tablette me semble totalement bancale.
    Mais pour le grand public (et je l’ai bien noté avec des amis), lancer une tablette apple à l’apparente facilité, en renvoyant vers des applications connus accessible et nécessaire à tous crée tout de suite une visualisation chez les possible acheteurs de l’utilisation possible de cette… chose. Ce qui pour moi n’a pas tellement été fait avec les tabletpc par le passé.

    Je vois pas un grand succès commercial, et pourtant je suis sûr de me tromper.

    Ce qui me fait le plus peur, c’est qu’apple l’objet, mais aussi le contenu de la tablette, c’est vendre du clé en main pour les acheteurs, comme itunes et l’app store et créer vite une addiction mais aussi de nouveaux besoins. Je veux dire que même si en l’état ca me plait pas, j’en trouvais probablement l’utilité même avec un iphone et un macbook.

    Par contre ca me gène vraiment qu’on place ça en ebook killer, pour moi c’est pas simple, pas d’Eink= c’est pas un ereader, mais l’app et les accords de apple pour ça me font peur. Je le penses pas, mais ca me tuerai que cette tablette arrive à avoir la peau de se nouveau marché.

  • http://www.kapoueblog.com Kapoue

    Je pense craquer pour un iPad pour pas mal de raison.

    Un super outils de présentation pour des vidéo a faire valider a des clients ou pour présenter son boulot à de futurs clients, ça reste bien plus pratique qu’un laptop.

    Mater un film tranquille au lit, dans le train ou dans l’avion. C’est aussi un super compagnon de voiture quand tu as un petit

    Reste le gros point noir de syncro via itunes ultra chiante

  • http://www.alifelessbinary.com

    Ce qui me fait peur à moi : argh, FRAGILE !
    .
    Même avec une housse, rien pour protéger réellement l’écran…
    Je suis déjà parano avec mon Vaio TX (PUT*** POSE PAS TON SAC SUR LE MIEN YA MON VAIO DEDANS !!!!!), mais là je crois que je vais devenir dingue.

  • http://www.journalordinaire.fr Francois

    bon en même temps ca reste un objet. et qu’apple se plante ou pas ça nous fait … euh quoi au juste ?

  • http://www.360emedia.fr jdo

    C’est marrant, je trouve ton article excellent, et effectivement sans doute le meilleur publié sur ce sujet depuis avant hier, je partage ton ressenti qui pourrait se résumer par un gros “mouais…”, et pourtant, si je regarde dans le détail, je ne décrypte les points “d’excellence” annoncé par Jobs pas comme toi du tout ;)

    je les reprend pour donner mon avis (qui est l’avis auquel je me réfère le plus souvent lorsque je veux savoir ce que je pense :) )
    – Web : je suis beaucoup plus critique. Ne pas oublier qu’en mode “portrait”, la largeur de l’écran n’est que de 768 points… quels sites web s’affichent correctement à cette résolution là ? Et puis même si je ne suis pas fan de la techno Flash, passer outre et prétendre être la meilleure expérience d’accès au web… bof bof…
    – mail : je ne sais pas trop quoi en dire… si ce n’est que mon iPhone me suffit amplement, hormis pour l’affichage de pièces jointes… le seul “+” que je verrais, c’est une utilisation à domicile, pour pouvoir accéder à un client mail sans avoir à attendre le temps de chargement d’un ordi classique
    – Photos : gros “bof” pour moi, pour un détail con : l’absence de lecteur de SD-Card, pourtant présent dans les MacBook Pro récent…quelle mesquinerie !
    – Vidéo : vendre une expérience de “Vidéo HD super tip top” avec un écran 4/3 d’une résolution digne d’un PC d’il y a 10 ans… très gros “mouais”… D’accord bien sûr avec toi sur l’absence de DiVX reader, et sur l’aspect peu pratique du format tablette. Le seul point vraiment positif, c’est l’autonomie, effectivement top pour un long trajet
    – Musique : rien à dire, très peu d’intérêt. Un iPad pourrait éventuellement servir de télécommande pour un iTunes embarqué sur un mediacenter. Mais là, on atteint le stade de l’usine à gaz de geek ;)
    – Games : là je suis pas d’accord du tout. Effectivement, l’iPad est un format bâtard entre la DS de poche et la XBox/PS3 de salon. Par contre, elle ouvre des perspectives que je trouve vraiment excitantes sur un nouveau format de jeu, à plusieurs. N’oublions pas que la qualité de l’écran permet une utilisation “à l’horizontale”, où les joueurs se placeraient comme autour d’un jeu de société style Monopoly. J’attend beaucoup de ce terrain là, aujourd’hui complètement vierge, et qui ferait de l’iPad un vrai iWant auprès des familles
    – Livres : je suis OK avec l’argument qu’un écran e-ink fatigue moins l’oeil. Mais ça, on le constate après un usage intensif. Si on se met à la place de M. Toutlemonde qui vient acheter son eReader à la Fnac, que va t’il prendre (à tarif identique, en plus !) : un Kindle au look de terminal des années 70, noir et blanc inclus ? Ou un iPad, à l’interface iBooksStore génialement simple et au jolies couleurs ?

    En tout cas, article enrichissant et qui fait réfléchir, merci et bravo :)

  • http://www.monsieurlam.com Lâm

    Intéressant ton point de vue sur le jeu. Le lien super intéressant de SSpeedyop (#48) sur la vision des devs de jeu. Et c’est vrai que le jeu à plusieurs peut proposer un potentiel certain, je rigolerai bien sur un Pictionary-like !

    A propos du web : la fonction de zoom intelligent et le pan multidirectionnel d’un coup de doigt rend pour moi bien moins important la résolution par rapport à la taille d’un site. Une colonne de contenu ne dépassant que rarement les 600-700 pixels, je pense que la résolution est largement suffisante, même si j’espérait plus du 1280-720 en wide.

  • http://www.monsieurlam.com Lâm

    Speedyop : le potentiel est certain, vu comme cela, c’est clair (j’ai d’ailleurs ajouté ton premier lien sur le post). Le danger pour moi, c’est que l’iPad ne se vende pas assez bien et devienne alors une plate-forme “XL” de jeux déjà développés pour iPhone…

  • Baptman

    le bât blesse, hein… et pas “bas”

  • http://www.ouinon.net Christophe D.

    Oui, intéressant le côté jeu de plateau sur iPad. Le jeu de plateau n’a pas une grosse popularité en France (contrairement à l’Allemagne par exemple) mais il y a sans doutes quelques bonnes choses à apporter sur ce point.

    Pour le livre, de mon côté, contrairement à beaucoup, je pense que je serai plus enclin à acheter des beaux livres en version numériques que des livres habituellement distribués en format poche. Grâce à la couleur et au format, ce devrait être enfin possible sur iPad et là dessus, Apple devrait avoir une longueur d’avance sur beaucoup d’autres distributeurs (reste à voir les deals avec les éditeurs, c’est toujours le même problème). Sachant que les beaux livres imprimés sont souvent chers à fabriquer et lourds à porter lors de la lecture.
    Et puis un outil comme l’iPad, un peu plus polyvalent, connecté et ouvert que le Kindle devrait enfin donner la possibilité d’inventer plus facilement tout un tas de fonctionnalités liées à la lecture au lieu de simplement singer le papier comme c’est le cas sur les readers actuels. Je fais partie des déçus de l’iPad mais l’aspect lecture, même sans e-ink, fait partie des rares choses qui me réjouissent.

  • http://www.ederntal.com Ederntal

    Une analyse pas trop mal sur Macbidouille : http://tinyurl.com/ybbnw6d

  • lwii

    Dans la liste du matériel que propose Apple :

    Imac existe en 21,5′ et non 21′.

    Et il y a aussi l’apple display 30′ :)

  • CC

    Pour continuer la correction orthographique de Baptman, c’est “Or” pas “Hors” dans “Hors Apple déclare que l’iPad permet de faire tant de choses mieux que les iPhone/iPod, passons-les en revue”.
    Sinon ton article est excellent et je partage ton opinion sur l’utilité de la bête.
    Oh et merci pour le lien vers le jeu Motus (billet précédent), j’ai perdu 1 heure de boulot (et je suis en free-lance). Bon pour me venger j’ai fait suivre le lien. La garce…

  • Baptman

    bon, histoire de pas intervenir juste pour corriger les fautes…

    http://twitpic.com/104pmq

  • Jeremie

    Personnellement je trouve que cela pourrait etre un support educatif genial à destination des enfants, avec la simplicité de tout faire avec ses doigts et la simplicité du systeme Apple. Et meme pour les seniors, qui pourrait avoir là un outils trés simple et accessible pour entré dans le bain des nouvelles technos.
    Je vois aussi l’iPad comme LE supports nomade du foyer, qu’on trimballe partout à la maison, d’une pièce a l’autre, qu’on peut poser, laisser trainer, lire un ebook aux toilettes, surfer à la cuisine…etc plus légèrement et simplement qu’un macbook.

  • Pingback: Pourquoi la tablette iPad d’Apple va connaitre un succès. | Spalistik()

  • http://www.monsieurlam.com Lâm

    Hop hop merci les cocos, je corrige les fautes des mon retour Chez moi, parce que depuis un iPhone… Aaah, si j’avais un iPad !

    Iwii : je l’ai mal précisé dans le texte, mais j’inclus ces ecrans avec le mini et le pro : des segments isoles qui ne représentent plus l’adn d’Apple. (édit : ah mais si je l’avais écrit, ta faute donc !)

    Et bon, le 30″, je vais rester poli en n’en parlant pas :)

  • http://www.journalordinaire.fr Francois

    on avait dit pas de troll, mais la fin est superbe http://bit.ly/c8L7oK

  • Manu

    Pourquoi, sur TOUT les forums, blogs et espaces de commentaires sur l’internet, y a TOUJOURS une phrase de ce genre.
    (l’autre étant un truc avec le mot “windaube” dedans)
    Bref.

    Sinon je trouve le produit assez sexy (quoi que d’un point de vue design, je la trouve assez quelconque (j’espère par contre que le dos sera le même sur l’iphone 4), mais il sera vraiment intéressant le jour où l’offre iTunes sera intéressante.
    Moi je veux bien acheter de la vidéo sur iTunes pour regarder des films ou des séries sur mon iPad. Mais 60 euros une saison en téléchargement alors qu’elle en vaut 40 en coffret DVD ? Ben voyons.
    Ou alors, louer un film. Why not. Mais pas à 8 euros hein.
    Pareil, je veux bien acheter Libé numérique, mais il faudra qu’il soit moins cher que l’édition papier, sinon, où est l’intérêt ? (le numérique enlève les coûts d’impression et de logistique non ?)

    Bref, le produit a tout pour cartonner je trouve, mais Apple prend un risque en fermant son système à ce point (iTunes, pas d’usb, pas de finder, pas de port SD etc). Ils ont intérêt à avoir une offre de contenus en béton (proposez moi l’épisode de Lost VOST à 0,79 euros à l’achat, ou l’abonnement de la saison complète en podcast (qui se télécharge automatiquement) à 10 ou 15 euros, moi je dis banco.

    Les négociations en cours avec les studios pour baisser le prix des vidéos ou le rachat de la société Hulu sont probablement pas étrangers à ce qui se passe autour de l’iPad.

  • http://www.blog.movingbusiness.eu/ Nippotam

    La lecture de cet article d’Attali est intéressante dans ce débat : ipad vu comme hypermédia

    http://www.slate.fr/story/16453/ipad-jobs-apple-attali-hypermedia-nomade

  • http://www.guaph.net/ Sylvain

    une coquille “leproblème” -> “le problème” au point “4” au début

    sinon très bon article, tout semble avoir été abordé avec justesse ;-)

    + un flux RSS, qui s’ajoute à mes lectures :-)

  • Pingback: Allez-vous acheter un iPad | Presse-Citron()

  • http://blog.famille-gamel.com/ Sylvain

    Les vrais gens se foutent du multitâche. Ils mettent toutes leurs fenêtre en plein écran.
    Les vrais gens tapent avec un doigt. Deux s’ils ont de l’expérience.
    Les vrais gens ne savent pas trouver un fichier s’il n’est pas sur leur bureau dans dans “Mes documents”.

    Alors pour eux il y a un marché. Pour eux, l’iPad invente un nouvelle voie dans l’informatique.

    L’iPad c’est le minitel du XXIème siècle: on allume, ça démarre et ça marche. Il a tout pour reproduire un succès populaire, que les technophiles pourront dénigrer en disant qu’on ne peux pas y faire tourner Word et que taper sur du tactile c’est chiant.

    La liberté qu’offre un ordinateur classique a un prix: il faut maitriser la complexité d’un ordinateur…

  • Pingback: L’iPad : le masculin d’iPod ? | La boite a sorties()

  • elgooki

    C’ est pas le futur. Il n’ y en a pas dans avatar.

  • http://bibargenteuil.free.fr sylvain

    Hello Lâm

    Merci pour ton article, enfin qqun qui s’essaye à une pensée logique sur les produits Apple, et non à répeter ce qui court partout (en bien ou en mal).

    Juste un point sur lequel je te trouve pessimiste : depuis 20 ans, Apple a apporté, comme tu le dis, des hard/soft-ware qui ont créé des besoins qui n’existaient pas avant qu’Apple n’arrive (souris, fenêtres, réseau, pods et phones, hypercard…. … … (j’en met plusieurs car la liste est vraiement longue).

    Sur le Pad, ce sera pareil. Nous (dès la V2 avec caméra et OS multi-tâches) allons inventer la vie qui va avec. GPS dans le salon, recettes de cuisine tjrs sous la main, jeux qu’on peut arrêter et reprendre partout (métro, salon, bain…), interactions entre vie privée et professionnelle encore plus forte (je parle de ceux qui vont bosser au bureau, bien sûr), dès que camera, explosion des webconférences (essaye de faire une web conf avec iPhone dans la rue, et si t’es au bureau, pas besoin, ya unesalle équipée)…

    C’est géant, comme produit. Surtout, s’il arrivait u’Apple t’en offre un et que tu n’en veuilles pas, je suis complètement d’accord pour t’en débarasser. Ca ferait joli, avec mes Macs.

    Bien à toi

  • Emmanuel Buriez

    Après l’annonce des problèmes de santé de Steve Jobs il est evidemment bon de le voir faire un show à l’américaine pour le lancement d’un nouveau produit entre le iphone et le macbook le dénommé ipad.

    On avait eu vent de rumeur de sa sortie depuis quelque temps, ça y est il est arrivé…
    Et le résultat est… Décevant !!

    Moi qui suit un passionné de technologie, je suis toujours sidéré par les macbook et le iphone qui sont pour moi l’unes des plus grandes révolutions électroniques…
    Malheureusement l’ipad n’est pas à la hauteur de ces petits frères technologiques.
    Comme résumé par beaucoup, l’ipad est pour nos parents pas pour nous, ce petit appareil risque vite de devenir has been…

    Un détail complet de l’ipad est disponilbe sur le blog http://chronique-actus.skyrock.com rédigé par moi-même.

    Que la vie vous berce.
    Emmanuel Buriez.

  • madame cocotte

    Personne n’a pensé aux photographes et iconographes : l’iPad pourrait remplacer les tables lumineuses lors d’une réunion pour un choix photo… (plus confortable que 3 personnes serrées les unes contre les autres autour de l’écran vertical d’un ordi)

    Moi ce que j’aurais aimé, c’est qu’on puisse se servir de l’iPad comme d’une tablette graphique: qu’on puisse y dessiner directement. Qu’il y ait aussi une reconnaissance d’écriture, avec un stylet, pour une prise de note rapide… bref, qu’à terme, cela remplace (partiellement) le papier…

  • Sylvain

    @madammme cocotte
    Si si. Ils ont pensés aux photographes et aux artistes.
    D’ailleur Brushes pour iPhon. A été adapté et montré lors de la Keynote.

  • http://www.sithclan.net Olivier

    Très bon article.

    Une petite constatation, on parle toujours d’une version 2. C’est une preuve manifeste de déception mais aussi que le produit n’est pas complètement ridicule et qu’il interesse les gens. Il y a donc au moins un marché potentiel.

    Son vrai défault est en fait le design qui fait dir c’est un Iphone qui ne rentre pas dans ma poche et qui n’as pas la fonction de téléphone.
    Or l’Ipad à plutôt le potentiel d’amener l’informatique dans le salon, notamment pour le partage de photo, pour alimenter une discussion par un petit passage sur wikipédia, pour jouer à des jeux de société.

    Son deuxième intérêt est son utilisation pour certains déplacement. Avion-train-metro, dans bon nombre de situation je ne sortirai pas mon mac book, trop fragile, trop encombrant. (bon l’iphone pourrait sans doute suffire dans certains cas).

    Pour finir sur les utilisations, notons qu’il y a des gens qui n’ont pas d’Iphone et qui préféreront sans doute l’Ipad comme complément à leur macbook.

    Pour les défault souvent annoncés (on voulait une vrai ordi en tablette,) Le problème est que l’on avait en tête un objet à un prix d’appels à 1000-1500 euros. Et non pas un à 500. Je suis personnellement décut de ce choix car j’aurais voulus d’une vrai tablette graphique (vrai dans le sens comme je la conçois: un ordi puissant avec écran tactile.) Le choix stratégique à été différent pour ne pas entrer en compétition avec le mac book. J’attends donc toujours le Islate.

    Sinon pour le multi-tache, une petite recherche rapide sur yahoo et vous trouver des explications sur comment faire du multi-tâche sur Iphone. Donc je suppose que la possibilité arrivera vite sur l’ipad.

    Bref je pense que je vais me laisser tenter.

  • Pingback: Narcissique Blog()

  • Pingback: iPad « Le blog de Tom()

  • http://goops.fr Goupil

    Le cul entre deux chaises, ça sent l’iFlop ! Merci pour la synthèse.

  • b.

    Bon article.

    Pas certain que l’ergonomie soit le problême majeur dans ce cas précis.
    J’attendais un net book sous OSX, Steevie nous livre un Iphone géant sans téléphone. On est censé en faire quoi de ce truc ?

  • Pingback: » iPad, un iPod (géant) de plus chez Apple | Socolaolait, Le blog d’une étudiante en multimédia()

  • http://www.flickr.com/photos/r_m_x/ Rém(i)

    J’ai du voir la moitié de la 1re saison puis j’ai arrêté car saoulé. Je vous tire mon chapeau pour avoir la patiente de regarder autant d’épisodes, que ce soit Lost ou toutes les autres merdasses.

  • http://web.mac.com/jean.luc.michel/Passion-Apple/Bienvenue.html Jean-Luc Michel

    Bonjour,
    Bravo pour le sérieux et la rédaction. Je ne suis pas d’accord avec tout, mais l’objection ergonomique de la position des mains par rapport au clavier virtuel me semble juste.
    A mon avis, et comme je le développe dans mon propre site :
    http://web.mac.com/jean.luc.michel/Passion-Apple/Bienvenue.html vous n’insistez peut-être pas assez sur l’innovation principale : la multiplication des interfaces “conviviales”. Tout se joue sur la mobilité : mobilité “extérieure” avec l’iphone/ipod, mobilité “intérieure” de loisir avec l’ipad, mobilité “professionnelle” avec un portable. Je crée un gros document type keynote sur mon portable et je le modifie (on a souvent des retouches à faire non ?) sur l’iPad avant de le projeter.
    L’enjeu, je crois, c’est aussi d’habituer les gens à l’interface tactile : rappelez vous “75 millions de gens savent déjà utiliser l’iPad”. Ceci permettra de dire la même choses sur les futurs écrans tactiles des portables.
    Dernière chose : dans la continuité du macbook Air, ces appareils nous préparent à du dématérialisé : tout sera sur le réseau, plus besoin de lecteurs de dvd, de gros disques durs, etc.
    C’est pour ça que je pense qu’il s’agit d’une vraie innovation, mais bravo encore, je placerai un lien sur votre article dans mon site.
    @+

  • http://www.monsieurlam.com Lâm

    Coco, tu ne te serais pas trompé de post ?

    Jean-Luc Michel : oui, tout à fait d’accord, la partie nomade d’intérieur méritait plus de développement, mais on s’en rend souvent compte après coup :) Je faisai juste une analogie avec le positionnement de la DSi LL pour cette segmentation nouvelle.

  • http://matyeu.wordpress.com matyeu

    Il ne s’est pas trompé de post , il est dans Lost , il est perdu dans le passé.

  • http://www.monsieurlam.com Lâm

    Hahahaha

  • Pingback: Elle est où la préco ? | Le Blog de Vinz (ou de Viinz, c'est comme on veut)()

  • Pingback: Lâm, un mec qui tient un blog de fille. » Archive du blog » Vendredi, jour de poisson()

  • Pingback: Moi aussi je fais un papier iPad'raison | TiBo, etc.()

  • sheeshee

    Je ne pense pas qu’Apple s’est réellement planté de marché. Ils ont crée un device (hihihi) qui n’a réellement d’utilité que pour les pro comme la plupart des produits d’Apple (une vidéo intéressante sur Youtube concernant l’une des applications de l’iPad dans le monde professionnel de la restauration http://www.youtube.com/v/MXh1mkNKrsQ&hl=fr_FR&fs=1&) et qu’ils arrivent à revendre au grand public. C’est tout bénéf pour Steevy : )

  • Mr Samy

    Lâm, un avis sur l’ipad maintenant qu’il est sorti et que tu as dûe le tester ?

  • Pingback: Qui Dit Mieux? Robin Azéma, futur ergonome entrepreneur » iPad avis()

  • Pingback: iPad avis()

  • Pingback: Un gros iPhone 10″ « dw19ht – blog()

  • Julien

    Bonjour,
    Je voulais savoir si l’un d’entre vous aurait des informations sur des applications spécifiques d’Apple pour les malades d’Alzheimer ?
    J’avais vu sur le site http://www.medipages.org , qu’il pouvait être intéressant pour les malades de pouvoir en utiliser ?
    Ou pensez-vous qu’une autre tablette serait plus appropriée ?
    Merci

  • http://www.monsieurlam.com Lâm