BLOG

Le futur d’hier, en ce moment

Actu  •   2 années

Les progrès sont toujours plus marrant lorsqu’ils matérialisent des fantasmes d’enfance. Parce que l’on repense à ces innombrables livres de science fiction et ces films d’anticipation qui ont fait brûler notre imagination. Et qu’on les découvre réalisés. Aujourd’hui. En vrai.

…………………………

Le coup de vieux (nostalgie !) et le coup de jeune (prospective !) en simultanés me donnent des frissons au cerveau et au ventre. Lisez donc cet article d’io9, qui compile quelques avancées réalisées en 2014. On pourrait en tirer un poster de film pour chacunes ! C’est d’ailleurs déjà le cas pour l’avant-dernière…

De la télépathie assistée !

Des corps blessés mis en état d’hibernation !

Un canon laser !

Un cerveau de verre de terre dans un robot !

Une solution mathématique qu’on ne comprends pas !

Une intelligence artificielle au conseil d’une boîte d’investissement !

Deux bras artificiels contrôlés par la pensée !

Un appareil qui rend invisible !

Un fusil sniper avec des balles guidées !

Une cyberguerre entre les Etats-Unis et la Corée du Nord !

Un robot qu’on a fait atterrir sur une comète !

…………………………

Ahhh, j’adore. Notamment ces histoires d’intelligence artificielle, qui semble futiles et décalées, mais racontent plein de choses :

Une figurine Amiibo de Nintendo termine 3e d’un tournoi de Super Smash Bros.

Siri d’Apple rappe mieux que vous.

Nouveau courant littéraire : les romans générés par ordinateurs.

Vivement la réalité de demain réalisant le futur de maintenant !

Des réactions ?

  • http://www.vincentfollezou.com Kapoue

    Allez on y croit des Tachikoma pour 2050

  • http://ouinon.net@gmail.com Christophe D.

    Le problème, c’est quand la technologie sert d’abord à faire “bruler notre imagination” (et à générer du buzz, de la renommée, de l’argent…) avant d’être réellement fonctionnelle. Ce pauvre bougre avec sa main droite figée à 3M$ pendant qu’il tente de faire bonne figure ne bougeant laborieusement sa main gauche après 14 opérations en est malheureusement un bon exemple. C’est comme la story de “l’ado qui veut nettoyer les océans” : c’est toujours plus sympa tant que ce n’est pas opérationnel, ça fait rêver… on se dit que le plus dur est fait (alors qu’il reste à faire).

    Les “petites” avancées de labo, certes moins spectaculaires mais à couts réalistes et directement utilisables font malheureusement moins parler ; c’est tout le drame des chercheurs…

  • Valentin

    The Dystopia Tracker est un projet collaboratif documentant les prédictions qui ont été faites dans le passé et leurs réalisations.

    http://www.dystopiatracker.com/F

  • Simon

    Un “verre de terre”? REALLY?

  • Jeremy

    Dans la même série, un artiste à laissé un bot faire 100$ de shopping par semaine, au hasard, sur le darknet, se faisant tout livrer directement au musée.
    Du coup, le bot en question a commandé drogues, faux papiers et autres joyeusetés (logique), reste que déterminer la responsabilité légale est un casse tête.

    Le blog du random darknet shopper : https://wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww.bitnik.org/r/

  • http://www.alphonse-mag.com/alphonse-2/ beaudon

    Sympa l’article !

    Il faut compiler tout ça avec de l’intelligence artificielle non ?!
    J’en profite pour indiquer un article qui traite du sujet dans le magazine alphonse (page 48 à 50 ;-)
    http://www.alphonse-mag.com/wp-content/uploads/alphonse9.pdf

  • http://www.monsieurlam.com Lâm

    Merci, je lis !