BLOG

Mood board : Air Jordan

Culture  •   2 années

Ah, la Air Jordan.

Le 30e modèle de cette gamme mythique est sorti il y a peu.

jordan-xxx-side

On ne va pas tourner autour du pot, la “XXX” apparaît très laide sur la tige supérieur, les symboles sur la languette et la pointe, sans oublier ce très malheureux grillage censé exprimer le “XXX”. Reste la semelle, superbe.

Yep, ce n’est pas terrible, on dirait du Under Armor. Même si cette basket est d’abord un outil de performance plus que de style, les Jordan sont tellement les étendards de la culture sneaker que l’on scrute chacun de leur détails, matériaux, partis pris pour humer les tendances des prochaines années.

 

 

nike-air-jordans

Deux sneakerheads de chez ESPN se sont d’ailleurs amusés à créer une énième classement des 30 chaussures, avec pléthore d’infos et de contextes très intéressants, classement à lire ici.

En remontant cet historique, on est impressionné de voir à quel point:

  • nombre de modèles sont des chaussures très laides
  • nombre de modèles ont été oubliés
  • nombre de modèles, même laids et oubliés, ont influencé le design des baskets.

Même des Jordans d’abord jugées comme laides sont devenues au fil des années et des rééditions des classiques, ou ont influencé des tendances lourdes. Un peu comme des défilés Haute Couture, ou des prototypes de voitures montrées dans des salons. Sauf que les objets sont ici en vente libre et presque accessible.

Le summum restera pour moi les V et VI. Les V car elles incarnent l’apothéose de la basket tech, tradi et stylée. Les VI, car elles annoncent le style novateur / risqué / casse-gueule des Jordans à venir.

Et non, je n’ai toujours pas porté mes V, 9 ans après les avoir achetées.

Vivement les XXXI.

Des réactions ?

  • Axel W. Mendy

    clairement, les Jordans sont des modèles trop côtés et leur célébrité tient beaucoup à cela. Après, on peut aussi remarquer que leur laideur est également le résultat d’une evolution, voire d’une prise de “risques” constante. c’est admirable pour une aussi grande boite.Et la I, même si elle est très similaire à la Dunk, est le modèle sacré.

  • Lâm HUA

    Je respecte clairement les prises de risque constantes. Je trouve juste qu’à une époque, la prise de risque et l’esthétique avaient trouvé un équilibre.

  • Stéphane Roger

    La 7 modèle (92 JO de Barcelone) est tout simplement fabuleuse ! Mais oui j’ai les 1 au pieds et la 6 est juste mon panthéon !! Je lui ai préféré une paire de Barkley à l’époque ! je le regrette

  • Lâm HUA

    La grosse Barkley noire avec la bulle à 180° ?

  • Stéphane Roger

    Ce modèle ci oui !!

  • Lâm HUA

    On ne va pas se mentir : elle envoyait du lourd et j’en ai bien rêvé.

  • Stéphane Roger

    Je l’ai toujours ! Esthétiquement parlant c’était juste parfait !
    J’ai reussi a sauvegarder la bulle. Par contre l’espèce de nubuk autour lui n’a pas vraiment résisté au temps…
    J’avais celle ci dans les mains et la AJ V. En les comparant le choix a été vite fait !!
    Les designers AJ n’ont pas toujours fait du bon boulot. Mais la Jordan se doit d’être une chaussure a part qui doit ressortir directement du lot au premier coup d’oeil. Pari gagné