BLOG

J’me présente, je m’appelle Henry (Nguyen)

Moi  •   2 années

 

“Bonjour, je m’appelle Truc-Lâm”

“Bonjour Truc-Lâm”

“Mais vous pouvez m’appeler Lâm.”

“Bonjour Lâm”

 

J’aime bien mon prénom. Même s’il représente une source infinie de jeux de mots en français, j’ai toujours aimé sa simplicité et le fait que ce soit un prénom vietnamien. Mais je suis un cas assez rare.

Vous aurez en effet remarqué qu’une majeure partie des asiatiques vivant en Occident possède un prénom occidental. A l’inverse d’autres régions (Moyen Orient, Afrique, Scandinavie, Amérique Latine), l’Asie utilise très souvent des patronymes bien de chez nous. Vous. Bref.

asian-english-names

Source : Steven Lim

Le phénomène me semble particulièrement répandu en Chine, au Vietnam et au Cambodge, même si une amie coréenne tenait fortement à ce qu’on l’appelle Céleste.

Les principales raisons :

  • Le soucis d’intégration est très fort chez les émigrés asiatiques, un prénom occidental y aide
  • Les prénoms asiatiques sont souvent compliqués à bien prononcer pour les occidentaux (intégration, toujours)
  • En Asie, la culture occidentale est considérée comme la plus “cool”

Nous pourrions discuter et débattre des heures sur cette tendance, mais nous ne sommes malheureusement pas sur Slate. Ici, c’est un blog et les questions sont bien plus simples et égocentrées.

Je me demande, du coup. Quel prénom occidental aurais-je pu avoir ? J’en fais une petite fixette.

On m’a proposé Vincent (pas mal), Jean-François (nope), Julien (ça fait pas du tout prénom occidental d’asiatique, je trouve), Michel (très répandu chez les asiatiques, mais de la génération précédente), voire des prénom anglophones comme Andrew, Michael ou Liam (ha, ha.)

Des suggestions, sur le prénom occidental que j’aurai pu porter ? Voici ci-dessous une base de réflexion :

passeport-lam-old

Des réactions ?

  • Franck Mée

    Ben, “Truc”, ça sonne bien, non ? (Désolé, pas pu m’empêcher.)
    Plus sérieusement, je note deux exceptions : les étudiants en langues (l’échantillon est un peu faible, mais y’avait une vietnamienne, une chinoise et un japonais dans mon groupe à la fac, les trois avaient gardé leur vrai prénom) et les Japonais. Il est sans doute notable que les Japonais ont tendance à considérer leur propre culture comme plus raffinée que les rustauds d’occidentaux dans mon genre, ce qui explique sans doute cela — et puis Toranosuke ou Shinzo, que ça soit pour un Français ou un Anglais, ça se prononce sans problème, ce qui n’est pas forcément le cas de Hu? (qui ressemble plus à rien si on oublie la glottalisation et le ton tombant).
    Sinon, en fac d’informatique, y’avait un Paul, c’est sobre et discret, Paul.

  • Talion

    Truc + Lam = Luc?
    Jp

  • sara watson

    J’avoue que je trouve l’argument “les prénoms orientaux sont compliqués à prononcer” assez ridicule. Ils sont généralement courts et plutôt faciles non? Que les anglophones galèrent avec “François-Xavier”, ça me paraît logique, mais qu’on ait du mal avec Wu, Xien ou autre, ça me dépasse.

  • http://www.drlapoudre.net Dr La Poudre

    Benjamin, parce “Ben”, les années 80, et parce que nettement mieux que Michel ou Gérard; eux-même infiniment moins cools que Lâm pour les occidentaux chez les asiats. Bien qu’ils nous trouvent plus cools, alors je ne réponds plus de rien

  • Baptiste From High School

    Tu passes un peu vite sur le décalage générationnel. J’ai connu quelques asiatiques de ma / notre génération et plus jeunes avec des prénoms français, certes, mais bien has-been. S’appeler Maurice quand on naît dans les ’90ies, c’est un peu rude.

  • Romain “SeKaTiF” Ta

    Père vietnamien et mère française, mon premier prénom est français tandis que mon deuxième est vietnamien, tout comme ma sœur (qui l’applique pour ses pseudo sur les internets). Ma cousine par contre possède un prénom français (et un second vietnamien) alors que ses 2 parents sont vietnamiens. Par contre, ma famille à l’étranger, notamment en Belgique, ont donné des prénoms vietnamiens à leurs enfants de ma génération. Je pense que c’est dans un souci d’intégration et aussi dans quel milieu les familles sont arrivés en France. Si elles sont restées dans des milieux très asiatiques, en ne côtoyant que des asiatiques, elles ont plus tendance à donner des prénoms asiatiques alors que les autres, en côtoyant plus de personnes d’origine française, ont choisi des prénoms plus “faciles” à prononcer pour les mangeurs d’escargots (coucou aux toulousains qui ont toujours lutté en essayant de prononcer le prénom, pourtant court, de mon père) tout en gardant une trace vietnamienne dans au moins le deuxième prénom.

  • Lâm HUA

    Oui, la plupart des prénoms sont assez old school, il y a peu de Sébastien ou Nicolas dans mon entourage.

  • Lâm HUA

    La plupart des prénoms asiatiques sont plus compliqués que cela, notamment sur la prononciation de certaines syllabes et les accents toniques, très importants. Mon père s’appelle Thanh Huy et personne (de non vietnamien) n’a jamais réussi à le prononcer correctement. Même mon prénom “Truc Lâm” n’est pas prononcé comme il devrait l’être, la sonorité du “â” étant vraiment particulière pour un français.
    Si tu lis des témoignages, tu verras que le soucis de prononciation est l’un des arguments forts derrière le choix d’un prénom occidental.

  • Lâm HUA

    J’aime pas, mais c’est exactement le genre de prénom que les Viets en France peuvent porter :)

  • aymeric

    Léon

  • Lâm HUA

    Pas mal, Paul.

    Et oui, je précisais bien la pratique sur la Chine et l’Asie du Sud Est. Le Japon est extrêmement fier de sa culture et ne possède pas le fort soucis d’intégration de ses voisins.

  • Lâm HUA

    C’est pas mal, Ben, joli et neutre. Bon ensuite, dur de ne pas penser à la chanson des Jackson 5…

  • Lâm HUA

    J’ai vraiment une tête à m’appeler Léon ? Je tente, mais j’ai du mal :)

  • Lâm HUA

    Je me demande pourquoi les émigrés n’ont pas mis un premier prénom Vietnamien et un second occidental, qui à ce que ce dernier ne devienne le prénom usuel…

  • Elodie

    Pas très touchée personnellement vu que je fais partie de la génération des “quarterons” (soit les enfants des Eurasiens), mais mon grand-père, Cambodgien, se faisait déjà appeler Sam au lieu de Samaith (facile). Ma mère a reçu un prénom franchement franchouillard, pour au final me “léguer” dans mes prénoms un prénom cambodgien, et je suis très fière de porter un peu de Cambodge avec moi. Il semblerait que même si l’on tente de brouiller un peu les pistes, on finit par vouloir revendiquer un peu d’où l’on vient quand même quand rien ne le laisse transparaître ailleurs (physique ou culture).

  • aymeric

    J’ai proposé ça à cause de ta tête de nettoyeur sur le passeport ;-)
    Sinon j’ai David en 2e proposition.

  • sara watson

    Je comprends bien que la subtilité m’échappe, mais mon prénom (Sara donc) est généralement mal prononcé quand je suis chez des anglophones (tu as le choix entre Sé-rah ou Sah-rah en gros, et moi c’est Sah-rah) et j’ai l’habitude. Je pense qu’aujourd’hui les gens (notamment les enseignants)font de gros efforts pour mieux prononcer les noms. Il reste de gros LOL quand tu te naturalises; par exemple un ami palestinien Jawdath s’est vu proposer Jean-Daniel pour que son prénom soit plus facile pour les francophones…

  • Lâm HUA

    Tout à fait. Je suis une seconde génération et je suis particulièrement déraciné, mais fier de porter un prénom vietnamien.

  • Lâm HUA

    Chelou aussi haha

  • Lâm HUA

    Haha, ce Jean-Daniel venu des enfers !

  • Namaste

    Serge ? ;-)

  • Emma

    Moi je trouve Truc-Lâm infiment plus cool que Vincent :)
    Mais ton premier prénom c’est Thai, pourquoi ne pas l’utiliser ?

  • Romain “SeKaTiF” Ta

    Je pense que c’est par souci d’intégration comme tu l’as dis. Autant mon père et mon oncle et ma tantes sont devenus étudiants en arrivant en France, autant mon grand père a du complètement changer de métier par rapport à ce qu’il faisait à Hanoï (et pas en mieux). Ils ont donc préféré adopté des prénoms français pour leurs enfants. Dans mon cas, le prénom français est la vis à vis des origines de ma mère mais pour les autres c’est vraiment pour l’intégration je pense.

  • ReadMyLipp

    C’est drôle, depuis le temps que je suis ce blog c’est la première fois que je commente !
    Alexandre/Alex
    ou Thomas
    ou Adrien

  • Sonnus

    Pour moi et mes frères nos premiers prénoms sont vietnamiens et les seconds occidentaux ( Yvan, Donovan, Sullivan mes parents devait avoir un truc avec les ‘van je pense) tous nos amis nous connaissent par nos prénoms occidentaux et avec la famille les prénoms viet, du coup quand mes amis apprennent mon prenom viet certains veulent réapprendre à nous appeler de cette manière (pour les plus proches en tout cas). Par nos prénoms on a dû créer une séparation entre social et familial.

    On a quand même toujours droit a la demande de la traduction du prénom.

    Pour ton idée de prénom pour Yvan c’est au cause d’Ivan Lendl d’après ce qu’il ma toujours dis.
    Sur mon exemple tu as le choix pour les célébrités en 79 basé sur l’appréciation parentale.

  • Lâm HUA

    Ce n’est pas trop tôt !

  • Lâm HUA

    Mon cousin (métisse espagnol – vietnamien) s’appelle Ivan :>

  • Lâm HUA

    En fait, Thai est le nom de jeune fille de ma mère, ils voulaient le garder d’une manière ou d’une autre, à une époque pas si lointaine ou on ne gardait que le nom de famille du mari…

  • Lâm HUA

    Mince, ça passe presque.

  • Namaste

    Serge Lam Hua quoi…. ;)

  • http://alvdaz.tumblr.com Daz

    JEAN-BENOIST.

  • VoicOff

    Enfin, il ya une autre raison aux asiatiques à prénoms “occidentaux”: l’empreinte du catholicisme, non ? Beaucoup de mes potes asiats, leur familles pratiquaient déjà avant d’émigrer. Et leur réseaux d’amis et de connaissances asiatiques ils l’ont forgé aussi dans les communautés religieuses parisiennes

  • theoze

    Moi je dis Patrick t’irait à ravir :)

  • Mike

    KEVIN.

  • Lâm HUA

    tkt la galéjade

  • Solis Iter

    Un de mes amis au collège/lycée est passé de Quang Dung à Yannick, je n’ai jamais pu m’y faire.
    En revanche j’ai appris au bout de quelques temps qu’un ami Laotien ne s’appelait pas Christophe :) et en le fréquentant un peu plus j’ai découvert que dans son cercle amical/familial (je n’ai jamais vraiment fait la différence tellement ils sont toujours ensemble) ils utilisaient tous pleins de surnoms différents…

    Pour finir j’ai une question, tu utilises donc ton 3è prénom (et j’ai bien lu que Thai était le nom de jeune fille de ta maman) mais est-ce une tradition au Vietnam ? Parce que par exemple aux Pays-Bas j’ai constaté que les gens utilisent généralement leur 2è prénom diminué et que dire le prénom en entier était une forme de familiarité, donc réservé aux proches.

    Pour finir je ré-itère ici, Matthieu t’irait bien :)

  • Lâm HUA

    Mon prénom complet est composé, comme si j’étais un Jean-François qui se fait appeler François… Quelques rares amis tentent de m’appeler par mon prénom complet, un seul, même.

  • Lâm HUA

    WAT NO

  • Lâm HUA
  • Lâm HUA

    Cela joue, les écoles catholiques étaient fréquentés par les gens “de la haute” au Vietnam.

  • Lou

    Je suis de la 3e génération (métisse viet/française), j’ai un 1e prénom français et un 2e prénom viet choisi par mes grands-parents. C’est le cas pour tous les cousins de ma génération. Sauf une cousine éloignée qui avait un prénom viet, a pris très cher à l’école et a changé pour un prénom français.

    Mes grands parents viets ont aussi utilisé ce système : 1e prénom français (bien démodé par rapport à leur génération et bien classique, tous les apôtres y sont passés, bien qu’on ne soit pas catholiques) et 2e viet (pour les aînés nés au Vietnam comme pour les suivants qui nés en France). Je n’ai jamais entendu ma mère ou ses frères/soeurs se faire appeler autrement que par leurs prénoms français, le prénom viet était plus là en hommage à leurs origines.

    Mon grand-oncle a aussi donné des prénoms français et viets à ses enfants MAIS les prénoms viets étaient plutôt utilisés en famille tandis que les prénoms français étaient réservés à la vie “extérieure” (école & co). Je ne sais pas quel était l’ordre des prénoms à l’état civil.
    Dans les faits, la famille éloignée pouvait parfois utiliser leur prénom français. Ce qui explique que quand j’étais petite, ne voyant pas ma graaaande famille très souvent, je pensais que j’avais 2 fois plus de cousins que la réalité : “Aaaaaah mais Binh et Thierry, c’est la même personne ?!”

    Bref c’est un sacré bordel.

  • VoicOff

    JEAN-EDOUARD

  • Toufure

    Paul-Henri? L’avantage d’avoir un prénom viet, c’est que généralement il va avec ton époque ou tout du moins “nous” occidental on ne peut pas juger du caractère up to date du prénom. Le risque d’un prénom francisé, c’est d’avoir un truc d’un autre temps ou un truc louche (petite pensée pour la belle sœur Mireille du haut de ses 23 ans). Tu as aussi des prénoms se voulant plus simple pour les occidentaux mais qui au final on plus une consonance asiatique, ça fait pétard mouillé et double peine pour le porteur.

    Mes enfants ont uniquement des prénoms Français sur leurs papiers, mais ça n’empêche pas ma belle famille de leur avoir trouver un prénom chinois quand ils parlent d’eux entre eux (pas sur d’être clair là).

  • Fabien

    Jean-Ralphio?

  • Lâm HUA

    Autant m’appeler Ron

  • Lâm HUA

    Paul-Henri ça fait trèeees Viet compliant

  • Lâm HUA

    Ce bordel, effectivement :’)
    Plus sérieusement, mon prénom complet à l’école, ce fût plutôt douloureux à l’appel…

  • Lâm HUA

    STEEVIE AUSSI ?

  • Didier Pascarel

    Je te propose Didier (impossible à prononcer pour les anglophones) ou… … Lâm… Ouais Lâm c’est pas mal

  • Christelle

    eh bien, toi qui disais plus tôt que les gens commentaient moins sur les blogs… :)

  • Lâm HUA

    Ils veulent juste me troller en répondant en fait :'((((

  • Stéphane Roger

    Arnold ! c’est cool Arnold…

  • Lâm HUA

    Arnold Hua, un peu dur à prononcer la double voyelle d’ouverture (oui, on optimise)

  • djakk

    Sony ou Rolls Royce :)

  • Florence

    Tu t’es pas posé la question “si mes parents m’avaient donné un nom français pourri, est-ce que je l’assumerai?”?
    Parce que des asiatiques né•e•s dans les 80’s/90’s qui ont des noms français comme Jean Charles, Didier, Marie Christine (j’en connais deux, deux viets en plus!), c’est assez “nul” quoi.
    Gamin ou même plus tard, tu as les autres qui se moquent de ton prénom… Ou des choses comme ça.
    Sinon pour en revenir à une proposition de prénom occidental asiatique, tu as David, Tony, Andy, Henri, Daniel, Thierry, Kevin, Laurent. Tous ces noms réunis feront ton prénom “français”/occidental! Ahahah!
    Franchement je sais pas je suis nulle pour donner des noms.

    Ton histoire me fait penser à mes parents qui, au début m’avaient donné un nom vietnamien, puis ils ont changé d’avis un jour après ma naissance car ils avaient peur que je ne m’intègre pas dans la société.
    Histoire compliquée, j’ai un prénom occidental et un prénom viet utilisé par les personnes vietnamienne que je connais (sauf mes profs de viet) car Florence, c’est pas possible. Ils ne savent pas prononcer le “fl-“.
    Mais sur ma carte d’identité, j’ai un “autre” prénom viet. Et du coup quand on me demande mon prénom viet, je dis que je m’appelle Dieu alors qu’en fait c’est juste l’un des prénoms de ma mère ou une “particule” pour dire que je suis une fille (di?u). Ahah

  • Lâm HUA

    Hehe, mon oncle s’appelle Dieu ;)

  • PJ

    J’aurais dit Léo, référence à mon joueur préféré qui est Lionel Messi :)

  • Lâm HUA

    J’adore aussi et c’est le prénom de mon neveu ;)

  • My-Van Dang

    Je remercie mes parents justement d’avoir cette erreur-là : 1er prénom viet et 2nd prénom français! Ils ne s’en sont pas rendu compte mais les quinze premieres années de ma vie, on m’ a appelé par mon prénom français (même mes parents) et cela m’a couté une partie de mon enfance tellement il est affreux! Donc hop dès le changement de lycée, ni vu ni connu, j’ai repris mon 1er prénom viet et bonheur ça te change ton identité :)
    Maintenant tout le monde m’appelle par mon prénom viet sauf ma mère huhu .

  • earandnow

    Ma femme est vietnamienne, je suis français et nous comptons appeler notre fils (qui devrait naitre d’ici quelques jours) Lâm. Comme quoi on le trouve très bien ton prénom, pas besoin d’en chercher un autre.