BLOG

La rentrée Apple 2015 : pas de surprises, mais des promesses

Geek  •   2 années

Taillée et timée dans la plus pure tradition maison, la conférence de rentrée d’Apple n’a pas surpris, en confirmant toutes les rumeurs et en dressant la table avec le service vaisselle habituel : vocabulaire, mise en scène, intervenants… Parmi les principales annonces, certaines m’ont particulièrement intéressé :

Apple Watch

Non, je rigole, rien de neuf sous le Soleil. L’arrivée du nouvel OS laisse entrevoir des possibilités plus séduisantes, mais on ne va pas se leurrer : l’Apple Watch n’a toujours pas trouvé ni sa killer app, ni son utilité, ni son public.

iPad Pro

En voilà un drôle d’oiseau. Un iPad très puissant et très grand. L’appareil lui-même ne se justifie guère, c’est plutôt l’appellation qui compte. Le “Pro” sonne pour moi comme la terre promise, la dernière chance des tablettes qui stagnent fortement depuis quelques temps. Si le marché grand public va se contenter de smartphones plus grands, il s’agit maintenant de trouver d’autres débouchés. Les pros, par exemple. Ce modèle, en plus des accords avec IBM, montre la sortie de secours pour l’iPad. Enfin, le marché des tablettes. Enfin, c’est un peu pareil. Reste à voir si un écosystème logiciel suffisant permettra de concurrencer un bon vieux laptop.

Côté stylet, rien de bien nouveau, même si l’exécution paraît bonne. C’est juste Wacom qui va se faire des cheveux blancs et les Haters qui vont s’en donner à coeur joie, même si le déjà classique “Apple ne voulait pas de stylet en 2007, ils en font en 2015” se révèle un raccourci pour deux raisons. L’ergonomie d’iOS reste en effet centrée sur le doigt et le trio stylet/écran/app de 2015 n’a rien à voir avec celui de 2007. C’est une offre qui s’annonce à la fois séduisante et juste complémentaire, tout l’inverse d’il y a 8 ans.

Apple TV

Enfin le boitier que l’on voulait depuis longtemps, à savoir un iPad qui se branche sur une télé. Avec un App Store qui va se remplir en deux secondes (TV OS = iOS avec quelques spécificités) et des performances à jour, je vois un gros potentiel dans ce petit boitier, source parfaite de glande devant la télé à base de binge watching et de grignotages vidéoludiques, sans oublier la killer app que personne n’aura vu venir.

Je parie fort sur des jeux exploitant des écrans propres pour chaque joueur, genre un Scrabble ou un Loup Garou avec plateau sur la télé et infos personnelles sur chaque iPhone des joueurs, un peu ce que la Wii U aurait dû être. Déception cependant sur la télécommande, très complète, mais dotée d’un design peu gracieux. L’ancienne était si belle !

iPhone 6S / 6S Plus

Reprenant le cycle “Tick Tock” d’Intel, l’iPhone 6S est l’amélioration incrémentale attendue du 6. Je suis cependant très intéressé par le 3D Touch. Ce type d’interaction va se généraliser sur toute la gamme Apple (Macbook, Watch…) et offre pour moi un vrai délice ergonomique, à savoir un niveau d’interaction supplémentaire sans ajouter de touche ou d’interface, condition sine qua non de l’environnement tactile.

J’ai adoré les exemples d’interfaces, qui mêlent du Aperçu, du menu contextuel et du Alt-Tab de manière naturelle et élégante. C’est un vrai tournant, dont on reconnaîtra l’ampleur dans quelques années, lorsque son usage sera aussi naturel et indispensable que celui du multi-touch.

Note : La concurrence

Comme toujours, la concurrence et les haters hurlent à la Lune qu’Apple n’a rien inventé, que telle ou telle feature était déjà apparue sur tel ou tel modèle. Ce coup-ci, on parlera du Force Touch, du clavier housse, du stylet de la tablette 12 pouces, du boitier smart TV etc. Ils ont raison, pour mieux avoir tort.

Comme toujours, Apple n’est pas le premier sur le marché, mais leur implémentation fonctionne et leur écosystème suit. Ce qu’aucun concurrent ne propose systématiquement. Dernier exemple en date ? Huawei annonce lors de l’IFA un écran Forcetouch pour leur smartphone, juste avant Apple. Quelle implémentation ? Aucune pour le moment, ils seraient “ravis d’avoir des suggestions d’utilisateurs”. En attendant, ils ont pesé une orange. Buzz : 10/10, Implémentation : 0/10.

Des réactions ?