BLOG

Cette histoire pourrait être vraie.

Chaos Théories  •   3 années

1. Tous ces faits sont réels.

…………………………

Au Brésil, durant la Coupe du Monde de Football 2014, des représentants d’Adidas, sponsor de l’Allemagne, souriaient.

Car les deux équipes les plus mises en avant dans les Nike Store brésiliens étaient le Brésil… Et la France.

Car ce sont de loin les deux équipes les plus chères en terme de coût sponsoring pour Nike.

Car le Brésil possède une clause l’obligeant à être la nation la mieux rémunérée par Nike.

Car la France a passé en 2011 un contrat avec Nike défiant toute concurrence: 42,6 millions d’Euros par an, faisant d’elle la nation la plus chère de l’équipementier, contre 22 millions d’euros pour le Brésil.

Car en 2008, Nike a fait de la France sa priorité face à Adidas, sponsor depuis 1972, qui payait jusqu’alors 10 millions d’euros par an.

Car l’Allemagne est finalement restée fidèle à Adidas.

Car Nike voulait au départ sponsoriser l’équipe d’Allemagne, pour frapper Adidas en plein cœur.

Car Adidas a, en 2006 subtilisé à Nike le contrat pour devenir l’équipementier exclusif des maillots NBA pour les 11 prochaines années. 400 millions de dollars.

Car depuis des années, Nike règne en maître sur le business du Basket, jusque 90%.

Car la marque Jordan a complètement révolutionné le business de la basket, dès 1988, avec la Air Jordan. Plus de 100 millions de paires vendues depuis.

Car en 1984, un certain Michael Jordan est entré en contact avec Nike en 1984, pour un contrat de simple sponsoring au départ.

Car plus tôt en 1984, Adidas n’a pas jugé bon de sponsoriser ce jeune joueur, pas assez grand et massif pour faire rêver les amateurs de basket de l’époque.

Car Jordan avait contacté Adidas en premier pour son sponsoring.

Car peut-être Jordan était revanchard de l’état de l’Oregon, où se trouve Nike.

Car lors du draft NBA 1984, l’équipe de l’Oregon, les Portland Trail Blazers, a choisi Sam Bowie, au lieu de Michael Jordan, ce dernier étant alors drafté par les Chicago Bulls.

Car la tendance de l’époque pour les clubs (Portland), comme les sponsors (Adidas) était aux joueurs centraux de grande envergure.

Car Portland enviait Kareem Abdul-Jabbar (qui cartonnait aux Lakers) et Adidas avait choisi de sponsoriser Kareem Abdul-Jabbar.

Et Kareem Abdul Jabbar, première icône de classe mondiale du Basketball – n’a jamais vraiment cru au Football comme grand sport populaire.

…………………………

2. J’aime relier ces faits avérés avec un mélange de logique et de fantasme, pour (me) raconter les histoires que je veux.

Je vous laisse prendre le relais, avec ces 3 embranchements (réels et) possibles :

a. Sam Bowie a menti aux docteurs des Blazers sur la fragilité de sa jambe, lors de la visite médicale. Il n’aurait pas dû entrer en NBA.

b. Kareem Abdul Jabbar était une idole globale, car un des premiers a avoir dépassé son statut de grands sportifs, pour être élevé au rang de star, avec ses rôles dans les films “Le Jeu de La Mort” et “Y-a-t-il un Pilote Dans l’Avion ?”

c. Adidas a crée la première chaussure dédiée à un Athlète, la Ilie Nastase. Nastase était auparavant… Le premier sportif sponsorisé par Nike.

 

Des réactions ?

  • Jp

    Belle réalité-fiction, j’aime!

  • http://www.monsieurlam.com Lâm

    Je n’arrive pas à trouver de chute :0

  • Ehil vanoudanser

    Article très sympa à lire :). Merci !

    Juste une correction : c’est Converse et non Adidas que MJ avait contacté pour se faire sponsoriser car il a toujous été un fan de la marque à l’étoile… et idem pour Jabbar, il était chez Converse, pas chez Adidas.

  • http://www.monsieurlam.com Lâm

    Ah bon ? Car dans les interviews, on parlait d’Adidas et Adidas avait Jabbar comme tête d’affiche. Peut-être étaient-ce deux périodes différentes ?

  • Ehil vanoudanser

    Pour Jabbar, c’est ça, en effet : il a porté les modèles des 2 marques à différents moments de sa carrière.

  • Ehil vanoudanser

    Et juste pour dédouaner (un tout petit peu) les scouts de Portland : les Blazers avait drafté Clyde Drexler en 83, soit un autre arrière majeur en NCAA. C’est aussi pour cela qu’ils ont voulu privilégier un pivot en la personne de Bowie (comme vous le disiez, la mode était à l’époque aux pivots dominants : Houston venait de drafter Olajuwon en n°1, Moses Malone avait été MVP un an avant, Ewing allait être drafté en pole position un an après, etc.).

    Bref, les Blazers auraient pu former un duo MJ-Drexler et établir une dynastie décennale avec les Porter, Kersey, Buck Williams, Duckworth and co… Au lieu de ça, ils ont du se contenter de 2 finales perdues et The Glide a finalement du aller aux Rockets (dans sa ville d’origine où il avait été aussi en fac, d’ailleurs) pour remporter le titre en 96.

  • http://www.monsieurlam.com Lâm

    Oui, avec le recul, on comprend mieux le choix des Blazers, mais ce qui était fou, c’était qu’un scout basique aurait vu que Jordan ravageait tout en NCAA et que Bowie s’était déjà blessé la jambe tout seul…

  • Ehil vanoudanser

    Yep, c’est vrai que choisir Bowie était de toute façon une connerie. Car outre MJ, les Blazers auraient pu drafter Barkley ou Stockton, soit un poste 3/4 ou un poste 1, secteurs où ils n’avaient pas de cadors…

    Dans la série ils sont maudits, les Blazers ont aussi drafté en 85 ou 86 (je sais plus) le formidable Arvydas Sabonis, mais la guerre froide et des blessures à répétition ont fait qu’il n’est arrivé là-bas qu’en 95, alors qu’il restait certes un bon pivot, mais plus rien à voir avec le joueur dominant qu’il fut jusqu’au début des 90’s.

  • Seb Neil

    A une certaine époque (facile à dater au carbone 14 du sponsoring), Nike avait tenté de pénétrer la forteresse de la marque Starter en NFL, via la MLB. Ils avaient sponsorisé Bo Jackson, célèbre running back des Raiders encore à L.A. et joueur des Royals de Kansas City au baseball. Il me semble que parallèlement, il y avait 2 autres campagnes : l’une avec Agassi et son short en jean avec cycliste rose flashy et la célèbre Air Jordan 5 avec Spike Lee dans les annonces presse. On est dans les années 90. Seulement à l’époque, Starter vendait énormément de maillots, blousons, casquettes, etc. Nike a du s’incliner et ne pénètrera la NFL qu’après Reebok, en 2011 ! Et 2011, c’est l’année du contrat à 42 millions avec l’équipe de France de football. Sans le contrat des maillots NBA, ils avaient de quoi faire. On parle d’un contrat à 300 millions de dollars, sachant que Nike avait déjà équipé des franchises et au moins 2 grands champions : Troy Aikman de Dallas et John Elway de Denver.
    Si les représentants de Adidas souriaient (renouvellement de contrat avec la Fifa jusqu’en 2030) et que Nike fait figure de petit jeune sur le marché du Soccer (Adidas depuis 1970, Nike depuis 1994), les parts de marché sont presque identiques. Adidas fournit L’Argentine, l’Espagne et l’Allemagne et Nike habille la France, le Brésil et le Portugal (en plus des US, normal). La prochaine équipe à changer donnera l’avantage à une marque. A moins que ça ne se passe dans un autre sport… Lequel ?

  • http://www.monsieurlam.com Lâm

    Hehe, énorme toutes ces infos Seb !

    C’est déjà la guerre dans plein d’autres sports, notamment sur le running et le fitness : moins de stars, mais mass de fans.

  • http://www.monsieurlam.com Lâm

    Et hop : Nike va récupérer les droits NBA, mais veut imposer son logo et celui du Jumpman :)

    http://www.sportsbusinessdaily.com/Daily/Issues/2015/04/16/Marketing-and-Sponsorship/Nike-NBA.aspx

  • Seb Neil

    C’est de l’info, ça ! 400 millions pour faire de tous les maillots NBA des Air Jordan Jerseys ! Je n’aurais pas voulu être à la table des négociations tant la tension devait être palpable. Les mecs devaient carburer au Gatorade pour ne pas s’effondrer. ;-) Mais l’article dit que ce serait Adidas qui s’est retiré. En revanche, Adidas va devoir trouver une riposte pour équiper un sport majeur américain. Je mets un billet sur la NHL qui reprend des couleurs, ces temps-ci…