BLOG

C’est l’histoire d’un ricain, un coréen et de chinois…

Geek  •   3 années

Il y a encore un an, on ne parlait que de la bataille entre Apple et Samsung – et de l’inévitable ascendant du second sur le premier.

Chacun luttait alors avec ses avantages et ses challenges propres. Apple devait proposer des smartphones avec de plus grands écrans pour concurrencer Samsung, Samsung devait proposer des smartphones avec de meilleures finitions pour concurrencer Apple. Depuis, sont arrivés les iPhones 6 et 6 Plus d’un côté, les Galaxy Alpha et Note 4 de l’autre.

Cette semaine, nous avons un premier élément de réponse sur les fruits portés : Apple cartonne, Samsung chute.

Apple, Samsung… Et une tension continue.

Apple semble ainsi hors d’atteinte dans le haut du spectre, en entretenant une expérience et un discours qui dépassent le pur argument techno-marketing, pour s’orienter vers le discours du Luxe. Au final, Samsung vend actuellement deux fois plus de smartphones qu’Apple et réalise… trois fois moins de bénéfices.

J’aime bien taquiner Samsung sur sa stratégie et son marketing ultra agressif, mais cette gifle reste choquante et l’inversion de tendance, de l’ascension fulgurante à la situation (pas encore) critique se montre brutale.Pire, le géant de Séoul se retrouve pris entre deux feux : À force de loucher avec obsession vers le haut de gamme américain, le coréen n’a pas vu l’entrée de gamme chinoise déjà dévorer ses parts de marché.

Apple, Samsung… Et derrière, les chinois.

Xiaomi se positionne ainsi déjà comme le 3e constructeur mondial de smartphones, en restant à 95% sur le seul marché chinois. Au vu de ces résultats et tendances, Samsung vient d’annoncer mettre les bouchées doubles sur… la publicité et le marketing. Pas sûr que ce soit la meilleure solution.

Les histoires semblent se répéter sans cesse : l’industrie américaine a dominél’industrie européenne au sortir de la seconde guerre mondiale. L’industrie japonaise a renversé l’industrie américaine dans les années 80. L’industrie coréenne à renversé l’industrie japonaise dans les années 2000 et en ce moment, l’industrie chinoise est en train de renverser l’industrie coréenne. Bon par contre, je me demande qui va dégager les chinois.

Les chinois, Samsung… Et la violence du marché entrée / milieu de gamme.

 

Des réactions ?

  • Murazaki

    C’est les indiens qui vont dégager les chinois :p ! Après ce sera au tour de l’Amérique du Sud et de pays Africain/ du Moyen-Orient… jusqu’à que l’Europe, la Russie et les USA se réveille !

  • Franck Mée

    Les Indiens.

  • http://www.monsieurlam.com Lâm

    Bizarrement, je ne crois pas à l’Inde. Le marché intérieur est certes énorme, mais j’ai l’impression que l’Inde se forge surtout sur le software, moins le hardware…
    La Chine possède déjà un marché intérieur équivalent aux Etats-Unis + l’Europe, avec une aggressivité commerciale digne de ses cibles.

  • http://lebaobabduouistiti.over-blog.com/ M. Ouistiti

    Moi je dis que l’Inde est un “loup qui dort” pour l’instant.

  • Manuel

    Ce sera l’Afrique. La culture du mobile y est très forte , les infrastructures sont en train d’y arriver à toute vitesse et le marché est énorme.

  • Mashiyu

    Bof je suis pas certain pour la Chine. Le Japon et la Corée ont une très forte culture industrielle au même titre que l’Allemagne, alors que Chine est plus proche d’un pays comme la Russie. Ceci dit ils peuvent largement compenser avec leur marché intérieur.